Lundi 21 juin 2010 1 21 /06 /Juin /2010 14:39

 

Faire bronzette sur une plage ou au bord d'une piscine à Istanbul se révèle être une expérience enrichissante, selon la méthode choisie.

 

                     20062010537 copy

                                     La plage de Suadiye n'est pas loin

 

Selon vos moyens, vous avez le choix entre les piscines de luxe des grands hôtels pour une contribution moyenne journalière d'une centaine de livres turques le week-end (environ 52 €), ou alors les plages privées qui bordent la Mer Noire ou la Mer de Marmara et pour lesquelles vous débourserez environ 25 TL le week-end  (soit 13 ).


Si la distance s'avère trop longue et le coût trop élevé, il reste une autre solution, les plages familiales (aile plajı) réservées aux femmes et aux enfants et les... municipales (halk plajı).

 

   20062010547 copy

                                            Vers 11 h, c'est encore bien calme


En 2005, c'est la plage municipale de Caddebostan, sur la rive asiatique d'Istanbul, qui a réouvert au public après 40 ans de létargie et un sérieux coup de lifting, suivie l'année d'après par celle de Suadiye, à quelques centaines de mètres de là.

 

   20062010548 copy

                                         Une des plages municipales d'Istanbul


La plage publique de Caddebostan, très courue dans les années 1920 - tout comme celle de Moda - s'étend sur plusieurs centaines de mètres et ne désemplit pas les week-end à la belle saison.


La plage de Suadiye, quant à elle, est bien plus petite, moins fréquentée et présente la même conception.

 

   20062010565 copy

                      Douches et vestiaires sont à la disposition des plagistes


L'accès y est gratuit et la location des chaises longues et des parasols à un prix on ne peut plus compétitif (2,5 TL chacun, soit 1,30 ). Un büfe permet de se restaurer pour un coût minime, l'hygiène et la sécurité des lieux semblent plutôt bien assurés.

 

   20062010554 copy

                                        Le simitçi passe aussi régulièrement


Pour la baignade, une solide motivation est toutefois nécessaire car, en bordure, l'eau est parsemée de cailloux plus ou moins gros, qui n'empêchent toutefois pas les amateurs de les franchir tant bien que mal pour aller piquer une tête.

 

   20062010561 copy

 

Pour la curieuse que je suis, c'est aussi l'occasion d'observer... sans pour autant devenir voyeur... et je suis certaine qu'un sociologue trouverait l'exercice enrichissant.

 

   20062010557 copy

                                                           La mer, ça creuse !

 


On y côtoie des familles au grand complet qui arrivent lourdement chargées de victuailles, des jeunes hommes venus en bande pour se divertir sans pour autant être très bruyants, quelques personnes, plus rares, venues seules...

 

   20062010563 copy

                             Bains de soleil, de mer ou de sable, tout est possible !


Des jolies  jeunes filles en bikini, qui ont en charge leurs petites soeurs, aux femmes qui se baignent toutes habillées, la gamme est large.

 

   20062010558 copy

 

L'ambiance est conviviale et le respect de chacun préservé. Les plus de deux heures passées sur place hier m'ont permis de me détendre, de lire un peu, de profiter du soleil en ramenant pour souvenir quelques rougeurs réparties on ne peut moins harmonieusement  par faute d'une application répétée de crème solaire...

 

   20062010546

                                                               C'était le pied !

 

On fera mieux la prochaine fois car je compte bien tester d'autres endroits selon mes humeurs dominicales !



Par Nat - Publié dans : Découverte d'Istanbul - Communauté : Istanbul
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés