Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Couleurs de campagne électorale pour les législatives en Turquie

 Depuis quelques semaines, les couleurs des partis en lice pour les élections législatives qui se tiennent le 12 juin prochain en Turquie ont envahi le paysage.


Qu'il s'agisse de fanions, d'affiches gigantesques à l'effigie des principaux acteurs de la vie politique turque ou de banderoles annonçant meetings et réunions, le décor est planté !

 

              IMGP1262 copy

                    Les rues de Beşiktaş à Istanbul ont une allure de fête foraine

 

                  IMGP1261 copy


Des véhicules équipés de sonos tonitruantes arpentent boulevards et quartiers pour attirer l'attention en prêchant la bonne parole.

 

  IMGP1205 copy

                                       Sur la place d'Eminönü à Istanbul


Dans tous les quartiers, des locaux ont été loués par les différents partis afin d'être présents sur le terrain, à proximité des électeurs potentiels.

 

               IMGP1252 copy

                          Les bureaux des deux principaux partis à Beşiktaş

 

                   IMGP1169 copy


Vendredi passé, la couleur rouge était à l'honneur à Beşiktaş ! En effet, une réunion publique se tenait aux abords des bureaux permanents du second parti du pays.

 

  IMGP1277 copy

 

Jeunes et vieux, réunis pour l'occasion, écoutaient religieusement les déclamations passionnées des représentants installés au balcon.

 

              IMGP1279 copy

 

              IMGP1292 copy


Le spectacle était assurément sur la place et l'ombre d'Atatürk, fondateur de la République turque, omniprésente.

 

              IMGP1289 copy

            L'équipement du parfait supporter proposé par les marchands ambulants

 

  IMGP1286 copy

 

 

Dans une bonne dizaine de jours, les rues d'Istanbul reprendront leur aspect normal. Les locaux provisoirement utilisés seront proposés à d'autres occupants et l'ambiance de fête foraine qui régnait en permanence fera partie du passé... jusqu'aux prochaines élections.

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

sandrine 09/06/2011 15:52


Superbe architecture ;) merci pour ces photos ;)


FANNY 03/06/2011 21:10


Tu as raison Nat : on manque de "grands hommes" en politique, un peu partout dans le monde.....helas!
FANNY


Nat 05/06/2011 18:11



Helas...



Richard LEJEUNE 03/06/2011 07:37


Il y aura exactement un an, quand les Turcs voteront, que nous avons nous aussi exprimé notre avis : et nous n'avons toujours pas de gouvernement officiel composé depuis !


Nat 03/06/2011 07:41



Patience patience... la terre ne s'est pas arrêtée de tourner pour autant, heureusement d'ailleurs !


 



Selçuk Köse 02/06/2011 22:59


Bonsoir Nat,

Maintenant que tu es naturalisée, j'imagine que tu vas pouvoir voter pour la première fois ? Si oui, quels sont tes sentiments ? Te sent tu impliquée ou pas du tout ?

Merci


Nat 03/06/2011 07:37



A la fois, le fait de voter en Turquie pour la première fois est important, à la fois je suis aussi éloignée de la politique ici que je l'étais en France... Les "grands hommes" sont si rares...



J-P.Silvestre 02/06/2011 17:24


Et pas encore d'affaire de moeurs ? En France, nous sommes en avance sur la Turquie ! mdr...


Nat 03/06/2011 07:38



Et bien tu te trompes, il y en a eu ici aussi...



acline 02/06/2011 09:14


Quelle ambiance! est ce que,comme en France,on prend un malin plaisir à décrocher ou à arracher tout ce qui symbolise le camp adverse?
En espérant que l'ambiance fête foraines soit celle qui domine jusqu'aux élections...


Nat 03/06/2011 07:40



Chacun fait sa campagne comme il l'entend, il n'y a pas beaucoup d'affiches cochées comme en France, ce sont surtout fanions et banderoles qu'on voit ici.