Dalyan, un petit coin de paradis dans le sud de la Turquie - 2

 

Les amoureux de la nature  qui se rendent à Dalyan, cette jolie petite ville  du sud de la Turquie dont nous avons commencé la découverte récemment, seront gâtés.

 

Située dans un secteur très fertile, c'est un véritable jardin d'éden qui s'étend sur les deux rives  de la rivière du même nom.

 

               2-AOUT-2010 2122 copy

 

Qu'il s'agisse de plantes ou de végétaux méditerranéens, d'oléagineux ou d'espèces endémiques, il y a verdure à foison. Une forêt composée de liquidambar orientalis, variété endémique protégée, s'étend entre Dalyan et Köyceğiz.

 

              2-AOUT-2010-2126-copy.jpg

                                Un splendide bananier de Dalyan

 

Une variété d'encens ainsi que différentes substances résineuses sont également produites dans le secteur. Pins rouges, épinettes, caroubiers, lentisques, mais aussi cotonniers - encore exploités -, bananiers, girofliers, vitex agnus-castus et plantes grasses sont quelques variétés d'arbres ou arbustes poussant ici.

 

  2-AOUT-2010 2555 copy

                                          

De même, diverses sortes d'hydrangéas mais aussi des fuchsias, des chrysanthèmes, du basilic sauvage, représentent un mince aperçu des plantes et fleurs qu'on trouve à Dalyan.

 

  2-AOUT-2010 2114 copy

 

  2-AOUT-2010 2535 copy

 

Même si la production maraîchère a sensiblement baissé ces dernières années au profit du tourisme, des fruits aussi divers que citrons, pamplemousses, oranges, prunes, grenades, coings, pèches, poires, raisins, figues mais aussi cacahuètes, amandes et noix sont visibles partout.

 

              2-AOUT-2010 2553 copy

 

              2-AOUT-2010 2124 copy

 

Cet inventaire à la Prévert peut se poursuivre avec la faune qui n'est pas en reste non plus à Dalyan et dans les environs : rien qu'au niveau des poissons, on trouve là muges, carpes, anguilles, coraux, liches, loups de mer...

 

Crabes bleus et serpents y ont aussi élu domicile  tout comme de nombreuses variétés d'oiseaux tel le martin-pêcheur, indicateur de qualité du milieu aquatique dans lequel il vit... 155 espèces d'oiseaux migrateurs, dont les cigognes qui trouvent d'ailleurs refuge ici pendant la période de nidification, passent tous les ans par Dalyan.

 

 

Pour préserver toutes les richesses de la région, une zone de protection environnementale (Dalyan Turizm Kültür ve  Özel çevre koruma bölgesi) a été rendue publique en 1988.

 

              2-AOUT-2010-2136-copy.jpg

 

Une association, créée en avril 1991 en vue de faire connaître la nature, l'histoire et la culture du secteur, oeuvre là en prônant et développant l'écotourisme, indispensable pour préserver ce petit coin de paradis.

 

Le prochain article sera consacré à l'animal emblématique de Dalyan dont j'ai pu côtoyer deux spécimens...

 

Enitram 25/10/2010 19:16


Superbe!! Ah les bougainvillés!!!! Et cet éden n'est pas très loin d'Antalya!
Bonne soirée


Nat 26/10/2010 18:34



Tout est relatif, plus de 250 km tout de même d'Antalya... et plus de 4 h pour s'y rendre...



Marie39 25/10/2010 11:41


Oh Nat, quelles photos superbes ! comme beaucoup j'ai fait la visite touristique du coin ; ce paysage m'avait enchantée ; j'avais pu me rendre compte de la végétation magnifique de cet endroit et,
en quittant ce lieu, je m'étais dit que j'y reviendrai, ce que je ne manquerai pas de faire !


Nat 26/10/2010 18:31



J'espère bien un jour aussi pouvoir y retourner plus longuement pour approfondir la découverte des alentours...



murat 25/10/2010 09:05


Bonjour,
J'ai vu que vous aviez travaillé pour le magazine bonjour, j'aimerai savoir si celui-ci existe toujours et comme le blog de marie-france n'est plus à jour, si elle est toujours en turquie


Nat 25/10/2010 09:10



Merhaba, j'ai en effet écrit deux articles pour le magazine "Bonjour Istanbul" qui a malheureusement cessé d'exister depuis ce printemps. J'ai croisé Marie-France pas plus tard qu'hier devant
chez elle...



philae 24/10/2010 14:05


un plaisir des yeux pour cette très belle série


Nat 25/10/2010 06:54



Merci, la série n'est pas encore terminée, patience pour la suite...



yasmeen 21/10/2010 19:41


Mon dieu Nathalie,vos fotos des figues de barbarie et des grenades me donnent tellement envie d'en manger...miam.Et les fleurs roses me font penser au Maroc,où elles y sont aussi en abondance. Très
bel endroit en tout cas,surement encore plus mis en valeur par vos clichés.
Bonne continuation


Nat 22/10/2010 07:16



C'est un régal pour les yeux ... et pour les photographes ! Merci Yasmeen



chantal 21/10/2010 12:01


suspens .... merci pour l'xopsiotion florale en attendant le dahu turc ???


Nat 22/10/2010 07:16



Même remarque que pour le précédent commentaire... quant au "dahu" de Dalyan



malène 21/10/2010 10:43


C'est vraiment le jardin d'Eden comme on pourrait le rêver. Il ne manque que les senteurs...
Le mystère plane sur l'animal emblématique de Dalyan.


Nat 22/10/2010 07:15



Pas si grand que ça le mystère sur l'animal emblématique de Dalyan, il y avait un indice de taille dans le premier article sur Dalyan...



toma 21/10/2010 08:38


ça donne envie de re-retourner là bas. j'y suis deja aller 2 fois, en Juin et en Aout, et c'est une région magnifique. ça me manque.


Nat 22/10/2010 07:12



C'est effectivement une très belle région !



Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog