Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Derniers regards sur la séduisante ville de Kütahya

Toutes les bonnes choses ont une fin et les derniers regards que je porte sur cette séduisante ville de l'Anatolie occidentale sont multiples.

 

  dimanche-343-copy.jpg
                      "Petite" maison d'habitation de Kütahya récemment restaurée

J'aimerais m'attarder plus longuement dans cette très belle demeure du 18ème siècle située dans Macar Sokak, la rue des Hongrois. Elle abrite à présent le musée Kossuth, du nom de Lajos Kossuth, un des leaders hongrois du mouvement pour l'indépendance de son peuple, qui a habité là avec les siens entre 1850 et 1851. 

  dimanche-363-copy.jpg        
                                 Un des salons du musée Kossuth à Kütahya

C'est dans ces pièces qu'il a préparé le projet de la Constitution de son pays. Cette maison traditionnelle de l'époque est devenue depuis un musée ethnographique. Il permet aussi de découvrir certains effets personnels ayant appartenu à son illustre occupant.

  dimanche-367-copy.jpg           
            Dans la cour du musée Kossuth, une statue à l'effigie de son occupant hongrois

Je me promènerais bien volontiers encore dans le dédale des ruelles de la vieille ville pour continuer à dénicher çà et là des bâtisses dignes d'intérêt.

                   
                                 Façade en céramique de Kütahya

Nombreuses d'entre elles font l'objet de restaurations, en particulier autour de la rue Germiyan, du nom de ce beylicat qui a administré cette région à partir de la fin du XIIIème siècle avant qu'il ne soit annexé en 1429 à l'Empire ottoman.

                    
                                           Germiyan Sokak à Kütahya

Une adresse intéressante, İspartalılar Konağı, a ouvert là ses portes il y a quelques mois à peine. L'intérieur typique des maisons d'antan y a parfaitement été conservé pour le plus grand plaisir des clients.

  lundi-113-copy.jpg      
                                   Une chambre de İspartalılar Konağı
 
Un musée municipal doit ouvrir d'ici la fin de cette année, venant s'ajouter aux nombreux autres que je vous ai présentés ces derniers jours.

Il est certain que mes pas me ramèneront vers Kütahya dès que possible. J'ai listé un nombre considérable d'endroits à voir encore dans et autour de cette ville, une des capitales turques de la faïence.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

chantal 17/11/2009 15:23


toujours interessant et donnant envie de venir voir en VRAI!!


Nat 17/11/2009 15:32


Je suis prête à parier que tu succomberas aussi sous le charme de Kütahya, comme moi !


J-P Silvestre 17/11/2009 14:55


Belles restaurations ! Peut-être même un peu trop belles extérieurement...Enfin, c'est toujours mieux que de laisser ces maisons anciennes tomber en ruines et je ne voudrais pas provoquer ton ire !


Nat 17/11/2009 15:16



Non, non, je ne mets pas en colère, quelle réputation ! Je partage toutefois ton avis, sur les deux plans... mais à choisir, il est évident que j'opte pour une restauration, même si elle peut
sembler "un peu trop".