Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Şehidiye camii, une mosquée de Mardin parmi d'autres

Şehidiye camii est une des nombreuses mosquées de Mardin dont le minaret s'élève au-dessus de la proche plaine syrienne.


  IMGP6483 copy
             
  Le minaret de la Şehidiye camii au-dessus de la proche plaine syrienne

Tout
en finesse et délicatement ouvragé, il est pourvu de colonnades qui lui confèrent une allure particulière.

                sud-est 540 copy
                       Le lilas du mois de mai vient habiller le minaret

La mosquée Şehidiye, construite entre 1202 et 1239 sur ordre du sultan artoukide Melik Mansur Nasruddin Artuk Arslan, comprend également une medrese.

                sud-est 551 copy
                  
Le minaret actuel date de 1916-17 et remplace celui d'origine effondré pour une raison que j'ignore.

                sud-est 549 copy
                                        Détail du minaret

Il est agréable de flâner dans la cour de la medrese, agrémentée de deux bassins, à quelques mètres à peine du tumulte de la rue principale et des jardins à thé situés au-dessus du complexe de la mosquée.

   sud-est 569 copy
           
L'arche de l'eyvan, cette partie où étaient donnés les cours durant l'été, est revêtue d'une décoration particulièrement réussie.

  sud-est 574 copy
                         
Si la Şehidiye camii est bien moins fréquentée par les visiteurs que la célèbre Ulu camii située plus en contrebas de la vieille ville, elle n'en demeure pas moins digne d'intérêt.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Reposant de voir que les minarets peuvent être perçus comme Beauté au lieu d'être montrés du doigts par certains comme ici en France.
J'ai souvenir de mon séjour en Turquie et d'avoir perçu cette quiétude.


Répondre
N

J'observe un minaret comme un clocher d'église, pour son esthétisme, pas pour sa représentation ou son appartenance religieuse...


M

Comme c'est bien dit Chantal! C'est exactement ce que je pensais en regardant les photos!


Répondre
N

Mirage confirme !


C

Ce ne sont plus des sculpteurs mais des dentellières !!


Répondre
N

En quelque sorte...


M

Cette architecture est vraiment magnifique et rien qu'en regardant les photos, je ressens l'ambiance qui se dégage de ces lieux. Merci Nat.


Répondre
N

Si les images sont assez évocatrices d'ambiance...


G

La seconde photo me fait vraiment penser à un phare qui domine la plaine. Peut-être a-t-il permis d'éclairer certains esprit? Quoiqu'il en soit, j'aime beaucoup l'ambiance et la lumière qui se
dégagent de ces lieux.


Répondre
N

J'ai bien aimé également l'ambiance des lieux...


R

A quoi servait exactement, dans ce type d'architecture religieuse, le bassin que l'on aperçoit sur la dernière photo ?


Répondre
N

Hormis à rafraîchir les alentours - compte-tenu des températures et de la chaleur torride des mois d'été - je ne pense pas que ces bassins avaient d'autres fonctions.