Hamuşan mezarlığı, un cimetière abandonné au parfum nostalgique

Une quinzaine de cimetières sont regroupés sur un espace assez restreint entre Topkapı et Silivrikapı, à l'extérieur des murs qui entourent la péninsule historique d'Istanbul.


Hormis certains de grande surface comme Kozlu, Silivrikapı et Topkapı (le plus ancien, datant des années qui ont suivi la conquête de Constantinople par Mehmet le Conquérant en mai 1453), il en est un qui ne laisse pas indifférent.

 

  11-janvier-2011 4032 copy


Situé à quelques pas de l'entrée du magnifique tekke - couvent - de Yekinapı qui a récemment bénéficié d'une restauration complète, le cimetière Hamuşan, et ses 791 m2, est empreint de nostalgie.

 

   11-janvier-2011 0029 copy

                        Le cimetière Havuşan près du tekke de Yenikapı


Le mot Hamuşan, d'origine perse, signifie "Ceux qui dorment, qui se sont tus". Dans la tradition mystique, notamment dans le milieu des derviches, c'est le nom qu'on donne aux cimetières.

 

En effet, les derviches traduisent la mort comme un mystérieux secret et utilisent l'expression "ceux qui se sont tus" pour leurs défunts.

 

              11-janvier-2011 4020 copy

                     Un sikke de derviche orne cette jolie pierre funéraire


Derrière le mur de pierre de la façade principale, réhabilité il y a peu de temps par la mairie de Zeytinburnu, des herbes folles enlacent les tombes.

 

  11-janvier-2011 4028 copy

 

En hiver ou en été, l'ambiance qui se dégage de ce minuscule cimetière se révèle très différente.

 

Lorsque les quelques arbres qui s'y trouvent sont dévêtus de leur ramage, on voit bien mieux certaines tombes ainsi que l'une ou l'autre inscription.

 

  11-janvier-2011 4029 copy

 

Bien au contraire, lorsque la végétation reprend ses droits, l'enchevêtrement de la verdure et des pierres apporte une touche particulière.

 

  11-janvier-2011 0033 copy

 

Les chats, gardiens des lieux, viennent se prélasser, jetant de-ci de-là un regard étonné sur ces pierres tombales.

 

  11-janvier-2011-0050-copy-copie-1.jpg

 

Comment ne pas être ému, interpellé, en observant ces stèles, à la décoration particulièrement délicate, venue se jeter aux pieds d'une pierre encore en place ?

 

  11-janvier-2011 4019 copy

 

Compte tenu de l'irrégularité du terrain à l'intérieur de ce petit espace réservé à "ceux qui se sont tus", il est difficile de s'y aventurer sans risquer de se tordre la cheville.

 

  11-janvier-2011 0038 copy

 

C'est bien dommage, car il y a peut-être encore bien des pierres qui auraient des histoires à raconter...

 


İsmail 30/12/2012 12:17

Merci Nathalie de nous faire rappeller de ce 'pays des silencieux'... amitiés. İsmail

sevim 29/01/2011 11:58


Je me souviens d'avoir longé ce cimetière après avoir visité la Tekke en compagnie d'Esim çelebi qui nous a ouvert les portes. Je n'ai pas pu prendre le temps, comme vous l'avez fait, de rester un
moment dans ce cimetière, mais j'en avais le désir...et vous l'avez fait pour moi..merci! Il y avait un chat noir aussi...enfin, beaucoup d'autres chats, en réalité.
Oui, cette impression d'abandon est manifeste. J'aime beaucoup. Je n'ai vu celui d'Eyup que de loin. Je me promets d'y retourner.
A Konya , le cimetière en face du Tombeau du Mevlânâ est étonnement "vivant".

Bien à vous, Sylvie


Nat 29/01/2011 12:10



A chaque sema au tekke, je m'arrête un moment devant ce petit cimetière. Le cimetière Üçler, en face du tombeau de Mevlâna à Konya est je crois un des plus grands de la ville... et il y 
accueille Eva de Vitray.



acline 22/01/2011 16:16


Après la magnifique mosquée des jours derniers voici encore un petit "trésor" d'Istanbul.Ces stèles sont très belles et elles semblent s'abandonner au milieu des herbes folles... L'endroit ne
paraît pas triste juste poètique.
A bientôt pour de nouvelles jolies découvertes


Nat 23/01/2011 07:23



Des "trésors" d'Istanbul, il y en a encore beaucoup à vous faire découvrir...



Hervé 21/01/2011 20:42


L'étrange atmosphère par nuit de pleine lune digne doit être digne de certains films...
Un bien beau travail sur certaines stèles.
As-tu une idée de la fourchette de dates concernant les tombes de ce cimetière?


Nat 22/01/2011 06:48



Hum, il faudra songer à y retourner une nuit de pleine lune mais cela dépend où elle est placée...Non, je ne connais pas la fourcette de dates. toutefois celles indiquées sur le caveau visible en
hiver indiquent que les défunts sont morts entre 1935 et 1989....Quant aux tombes plus anciennes, je n'étais pas en mesure d'y lire des dates.



didier 21/01/2011 17:44


As-tu remarqué comme dans les pays musulmans les cimetières ont cette atmosphère d'abandon ? Comment l'expliques-tu ? J'aime aussi celui qui monte vers la colline d'Eyup ...


Nat 22/01/2011 06:43



Je ne l'explique pas... et ne cherche pas à l'expliquer ! Celui d'Eyüp possède aussi une ambiance particulière, surtout dans la partie occupée par les anciennes tombes.



chantal 21/01/2011 15:14


de magnifiques stèles pour honorer ces disparus. Que leurs âmes reposent en paix !


Nat 22/01/2011 06:42



Certaines sont vraiment de toute beauté.



Christian Langlais 21/01/2011 14:18


Article plein de poésie. Quelques phrases bien ciblées et parfaitement illustrées par de superbes photos. Bravo !


Nat 22/01/2011 06:42



J'aurais aimé trouver plus de renseignements sur le cimetière même mais les infos sont rares...



Richard LEJEUNE 21/01/2011 08:10


J'ai été frappé par quelques similitudes avec le cimetière juif, dans le quartier de Josefov, à Prague, rappelle-toi
(http://egyptomusee.over-blog.com/article-amours-estivales-9-prague-josefov-troisieme-partie-le-cimetiere-juif--38060751.html)

La disposition des pierres était là due à la superposition des couches de sépultures suite à l'exiguïté du lieu et l'obligation, très souvent, de relever les pierres les plus anciennes.

Est-ce aussi le cas ici à Istanbul ?

J'aime beaucoup la poésie de l'expression : "Ceux qui se sont tus", elle permet de quelque peu atténuer la douleur ...


Nat 21/01/2011 08:23



Je me souviens de ce cimetière juif en effet...


Je ne suis malheureusement pas en état de répondre à ta question mais je pense que c'est fort probable...



Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog