Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Jeudi, c'est jour de marché à Hüyük

Tous les jeudis, la petite ville de Hüyük, située à l'est du lac de Beyşehir, en Anatolie Centrale, grouille de monde. C'est en effet le jour du marché hebdomadaire. Les habitants des villages alentours s'y retrouvent pour faire leurs emplettes.

 

  jeudi-003-copy.jpg
           
Rien à voir avec le Kadıköy çarşısı présenté dans mon précédent billet, ici c'est la ville à la campagne. Les produits y sont tout aussi bons et frais, mais l'atmosphère est rurale.

 jeudi-002-copy.jpg          
                             Quelques moutons à vendre à Hüyük ce jeudi-là

De nombreux commerçants, au même titre que les clients, portent ici le şalvar, ce pantalon bouffant qui se décline autant au masculin qu'au féminin.

  jeudi-005-copy.jpg         

Les paysans de la région viennent vendre là leurs fruits, légumes, oeufs, fromages, olives et bien d'autres choses encore.

  jeudi-006-copy.jpg        

Souvent les étals sont minuscules, on s'assied à même le sol tout près des cageots ou des produits étalés sur une bâche, dans un seau... Cela dépend de la taille des aliments bien évidemment.

 jeudi-007-copy.jpg          
       Ce stand qui vend surtout des melons et des pastèques est énorme comparé à bien d'autres

Les prix de vente  pratiqués dans ces marchés anatoliens sont en moyenne divisés par deux, voire par trois, en comparaison de ceux d'Istanbul.

 jeudi-012-copy.jpg          

Si je pouvais faire certains de mes achats ici et les ramener dans mon sac à dos sans encombre, j'en serais ravie.

jeudi-010-copy.jpg           


Parfois, on trouve sur ces marchés des produits originaux ou présentés d'une façon différente, tel ce fromage qui pourrait être du tulum.

                          jeudi-013-copy.jpg
                             
Il n'y a pas que des produits alimentaires sur ce grand marché qui envahit la ville. Ustensiles de cuisine ou vêtements, on trouve de tout... Même des mest, ces espèces de chaussettes en cuir que les femmes hacı, ayant réalisé le pélerinage à La Mecque, enfilent dans leurs chaussures en hiver.

jeudi-017-copy.jpg
          
N'oublions pas qu'ici, les habitants consacrent une bonne partie de leur temps aux travaux des champs. Il est donc normal de trouver également au marché tous les outils nécessaires.

  jeudi-014-copy.jpg          

De même, on peut tenir un stand et se poser pour boire un thé... ou plusieurs !

   jeudi-015-copy.jpg       


A la fin de la journée, Hüyük retrouvera son calme... jusqu'au jeudi suivant.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

leila 09/04/2010 15:19


MERCI DE MEDONNER LES NOMS ETJOURS DE MARCHES D4ISTANBUL (sur toute la semaine si possible)et merci d'avance;j'en connais qques-uns(kadikoy,findikzade,incirli a bakirkoy,fatih)mais je souhaiterai
les visiter tous.j'attend impatiement vos reponses et merci mille fois .Je dois partir inchaALLAH en juillet.


Nat 14/04/2010 18:51



Il y a plus de 350 marchés à Istanbul et je ne les connais pas tous. Vous pouvez ajouter sur votre liste Beşiktaş le samedi, Balat le mardi, Ulus le jeudi et Üsküdar le... vendredi (ou samedi je
ne suis pas certaine du jour).



chantal 16/10/2009 17:15


j'aime bien ta tournée des marchés turcs!


Nat 17/10/2009 15:25


Je ne les ferai pas tous, il y en a bien trop, cela pourrait faire l'objet d'un blog spécial sur le sujet...


M&M 16/10/2009 15:51


J'ai un attachement particulier pour les marchés turcs et notamment ceux dits "ruraux". Je les trouve colorés, les étalages de nourritures sont toujours impeccablement rangés. On dirait que les
vendeurs ont plaisir à montrer leurs produits. Quand un commerçant s'absente de son étal, un voisin vient le relayer. Il y a une vraie entr'aide. De même on a toujours un sourire, un petit morceau
de ceci ou cela à goûter et si le poids demandé est dépassé sur la balance, qu'importe, le prix correspond au poids demandé ! Les turcs ont toujours ce sens du commerce et le respect du client.
C'est un richesse de leurs marchés mais aussi de leur pays en général. Bon, mes propos peuvent sembler idylliques, mais il est vrai qu'à chaque fois que nous avons fait un marché nous en avons un
souvenir chaleureux.


Nat 17/10/2009 15:25


Ayant toujours apprécié les marchés depuis des années, j'ai plaisir à fréquenter tous ceux que j'ai l'occasion de voir en Turquie, chacun avec ses spécificités. L'ambiance y est intéressante
et les découvertes souvent enrichissantes.


Richard LEJEUNE 16/10/2009 09:22


Personnelement, je trouve excellente l'idée de nous présenter l'un après l'autre des marchés aussi différents quant à l'atmosphère qui y règne : deux aspects presque opposés pour ce qui concerne et
la clientèle et les propriétaires d'étals, aujourd'hui, dans la Turquie profonde, et hier à Istanbul; deux mondes, en fait ...


Nat 16/10/2009 12:27


Je trouvais également intéresser de confronter ces deux marchés si différents, tous deux représentatifs des endroits où ils se trouvent.