Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Kütahya, une des capitales turques de la faience

Kütahya évoque incontestablement une des faïences les plus réputées de Turquie, avec celle d'Iznik. C'est avant tout une ville  agréable de plus de 200 000 habitants, perchée à 930 m d'altitude dans un cadre verdoyant, dans la province du même nom, au nord-ouest de la jolie cité d'Afyon récemment visitée ensemble.



Afficher Kütahya sur une carte plus grande

 

Jumelée avec la ville hongroise de Pécs - également capitale culturelle européenne en 2010 au même titre qu'Istanbul - Kütahya a obtenu le 24 mars 1993 le diplôme européen délivré par la Comission de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et des pouvoirs locaux du Conseil de l'Europe pour la propagation de l'idée européenne et les mérites acquis...

 

  lundi-144-copy.jpg
               Diplôme Européen de Kütahya accroché dans le bureau du maire de la ville

Les Phrygiens ont été les premiers habitants de Kütahya, avant que les Perses ne viennent la conquérir. Baptisée entre temps Cotiaeum par les Romains, la ville devint capitale de l'émirat de Germiyan fondé après la fin de l'émirat seldjoukide de Roum au XIIIème siècle.

La céramique, qui fait la réputation de la ville depuis le XVIème siècle, s'affiche partout, de la gare routière, aux murs revêtus de carreaux de faïence, à l'immense fontaine du centre, ornée d'un vase qui illustre bien cet art.

 

  dimanche-188-copy.jpg
                   L'entrée de la gare routière de Kütahya, première image de la ville
             
  dimanche-196-copy.jpg
                         La fontaine de Zafer Meydanı, la place de la Victoire

Au passage, un panneau - également en céramique - m'interpelle ! Il me demande si je sais qu'Evliya Çelebi est originaire de Kütahya ? Eh bien non, je ne connaissais en fait rien du plus célèbre voyageur de l'Empire ottoman né en 1611 (à Kütahya ou à Istanbul, les informations divergent) mais dont la famille est bien d'ici. 

Il est l'auteur de Seyahatname, un ouvrage en dix volumes qui regroupe toutes ses notes de voyage prises durant plus de 40 ans passés à la découverte des territoires de l'empire. 


dimanche-189-copy.jpg 
                                   

Avant d'approfondir la visite de Kütahya les prochains jours, c'est d'abord l'ambiance et les couleurs dont je souhaite m'imprégner. Ces dernières se déclinent en bleu et blanc, en turquoise et en rouge, les couleurs les plus utiliées sur les céramiques.
  
  fontaines.jpg
        
Je ne sais encore si je vous donnerai rendez-vous devant la Tour de l'horloge, reconstruite aux alentours il y a plus de 30 ans à l'emplacement de celle érigée à la fin du XIXème siècle par le Préfet de Kütahya Fuyat Paşa...

                            
 
Si vous n'avez pas le vertige, cela peut être en haut de la forteresse de Kütahya, d'où la vue plonge sur la vieille ville qui s'étale sur le versant sud.

 

 lundi-006-copy.jpg 
         
Pour l'instant, j'arpente encore les rues en m'arrêtant encore devant une fontaine colorée, une de plus...

                     

Il y aura de quoi visiter ensemble, mosquées, musées et ... un atelier qui perpétue cet art pluricentenaire devant lequel je m'extasie toujours.

                     

Kütahya dispose aussi d'autres richesses, cachées celles-ci, méconnues du grand public et des touristes, mais sur lesquelles je me pencherai également !



Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

Evliya Celebi est l'origine KUTAHYA
Evliya CELEBI is the origin KUTAHYA
Evliya CELEBI = KUTAHYA


Répondre
M

Coucou Nathalie, la statue du potier est vraiment très sympa.
Gros bisous et très belle journée,


Répondre
N


Des statues en Turquie, il y en a partout ! Je vois que tu les "collectionnes" sur ton blog, je vais t'en envoyer une, justement celle que tu aimes bien...



S

j adore la couleur de toutes ces céramiques
ton oriental

bises et bonne soirée


Répondre
N

Les couleurs les plus courantes mettent en valeur cet art.


J

J'aime beaucoup les céramiques, la fontaine est très belle. Que de belles choses en Turquie, et toi Nat, pour tant de partage. Merci.


Répondre
N

J'apprécie la céramique autant que toi.


O

Ce que j'aime dans la céramique, c'est toujours ce mélange de couleurs. Et puis c'est toujours plus beau qu'un béton gris (enfin lorsqu'il n'est pas défiguré par certains tags...)


Répondre
P

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!


Répondre
N

Thanks for your appreciation !


C

si je t'avais commandé un article ....ce serait les tapis ou les faïences alors me voilà ravie avec celui de ce jour car tu connais mes petites faiblesses !!!


Répondre
N

Tu en découvriras sous peu un autre qui devrait te combler...


R

Perspectives alléchantes que tu nous proposes pour la suite. Car ces carreaux de faïence, surtout ceux à base de dessins géométriques bleus, me font inévitablement penser aux "azulejos" de toute
beauté que l'on retrouve en abondance dans l'ensemble du Portugal, sur les façades de maisons particulières le plus souvent, ou dans les stations du métro de Lisbonne par exemple ...


Répondre
N


J'ai également souvenir de très belles céramiques ornant certaines façades andalouses...



M

Un joli voyage virtuel en perspective! Merci Nathalie, pour tes super articles!


Répondre
N


Je vais m'enployer à ce que le voyage virtuel soit aussi réussi qu'a été le mien en live...