Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

L'église syriaque Mor Yunanon de Dereiçi et son étonnant cimetière

Dans l'ancien village syriaque de Dereiçi situé au coeur de Tur-Abdin, plusieurs lieux de culte accueillaient avant la Première Guerre mondiale les fidèles des 350 maisons de Kıllıt, ancienne appellation de la localité.   


Trois églises coexistaient là, Mor Yuhanon Dilimoyo de rite syriaque orthodoxe, une autre syriaque catholique et la dernière syriaque protestante. Au vu des archives, soixante moines vivaient à Mor Abay au XIIIème siècle, un des trois monastères de Kıllıt.

 

  sud-est 993 copy

                      Une petite église syriaque située sur les hauteurs de Dereiçi (Kıllıt)


L'église Mor Yuhanon (Saint-Jean), la plus importante, construite en 370, présente plusieurs particularités.

 

                             sud-est 1001 copy

                                       L'église syriaque Mor Yunanon Dilimoyo à Dereiçi

 

Composée de quatre parties, celle côté sud par laquelle on entre dans l'église, est appelée eyvan, sorte de narthex. La moitié de l'eyvan a été transformée en medrese en 1912.


De là, une porte permet d'accéder à la salle de prière également accessible par deux autres portes, l'une au sud et l'autre à l'est qui donne sur la troisième partie de la construction correspondant à une pièce indépendante qui comporte 3 petites sections utilisables par les prêtres par le passé et qui font partie de la plus ancienne section de l'église. La dernière portion était utilisée comme église en été...

 

  sud-est 1011 copy

                                 La troisième section de l'église, tout en pierre


La nef de l'église, habillée de lourdes colonnes en pierre, mesure près de 30 mètres pour une hauteur d'environ 20 mètres.

 

                             sud-est 1017 copy

                                                     La partie principale de l'église

 

Elle comporte trois emplacements distincts : l'Heyklo, où s'installent les fidèles, le Madbho occupé par le choeur et le Kduşkudşin où est célébrée la liturgie.

 

                 sud-est 1023 copy

                                                     le kduşkudşin


Après des travaux de restauration, Mor Yuhanon ouvre à nouveau ses portes aux fidèles et aux amis musulmans le 23 juillet 2006. La célébration accueille Mor Filuksinos Saliba Özmen, métropolite de Mardin et Mor Yuliyos Abdullahad Gallo Şabo, métropolite venu de Suède.

 

                  sud-est 1000 copy

                                            Un clocher flambant neuf

 

Le cimetière envahi par les herbes abrite de superbes cénotaphes syriaques. Leur réalisation est récente - années 60 - mais effectuée selon les modèles du lointain passé.

 

  sud-est 1030 copy


Des ornementations et inscriptions en turc, en arabe et en syriaque y figurent.

 

  sud-est 1032 copy

 

  sud-est 1025 copy

                      Les étonnantes tombes de l'église Mor Yunanon de Dereiçi


Le jour de ma visite, il y a plus de deux ans, un syriaque vivant en Suède revenait en pèlerinage sur les lieux habités auparavant par ses aïeuls.

 

  sud-est 1005 copy


Au vu des informations recueillies sur Dereiçi, cette petite commune était assurément par le passé un lieu spirituel important pour les chrétiens d'Orient.

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

didier 14/12/2011 17:31

nat,
que signifie la niche au fond du choeur; on dirait un mirhab !

Nat 15/12/2011 07:38



Cette niche fait partie du sanctuaire qui sépare le saint des saint de la nef, seul les prêtres ont le droit d'y accéder.