La mosquée de Sadabad à Kağıthane, vestige d'une époque glorieuse

 Sur les bords de la rivière Kağıthane qui vient se jeter dans la Corne d'Or et qui a donné son nom à un district d'Istanbul ignoré des touristes, se trouve la coquette mosquée  de Sadabad appelée également Aziziye camii.

 

  6-juin-2011 4502 copy

 

                 6-juin-2011 4421 copy


Sadabad, synonyme de beauté, peut sembler aujourd'hui prétentieux pour celui qui ne connaît pas l'histoire de ce coin de la ville alors entouré de collines verdoyantes, de jardins très courus... ainsi que de palais et de lieux historiques - dont il ne reste que quelques traces aujourd'hui - et que je tenterai de vous faire revivre au mieux sous peu.

 

  6-juin-2011 4346 copy

 

  6-juin-2011 8420 copy

                            La mosquée de Sadabad à Kağıthane, Istanbul


Une première mosquée a été érigée là en 1722 sous le règne du sultan Ahmet III, en même temps que le palais de Sadabad. Elle subit des travaux de restauration durant les périodes de pouvoir de Selim III et de Mahmut II.

 

Le sultan Abdulaziz fait procéder à la démolition du lieu de culte et commandite en 1863 la construction de la mosquée visible encore de nos jours.

 

  6-juin-2011 8390 copy


L'honneur de construire ce nouvel édifice à l'allure originale, composé de deux parties bien distinctes, revient aux deux frères architectes arméniens Sarkis et Agop Balyan.

 

  37 copy

La mosquée de Sadabad en 1890, dans un cadre bien différent d'aujourd'hui - photo des archives Yıldız IRCICA et mise à disposition par la mairie de Kağıthane

 

  40 copy

En 1891, elle se reflète déjà dans les eaux douces d'Europe, nom donné à l'époque à la rivière de Kağıthane - photo des archives Yıldız IRCICA et mise à disposition par la mairie de Kağıthane


Réalisé en pierre et surmontée d'un toit en bois revêtu d'une couverture de plomb, un élégant minaret néogothique orne le côté ouest.

 

 6-juin-2011 4487 copy               

La salle de prière, de plan carré, accueille la lumière à travers les hautes et larges fenêtres qui habillent trois des murs.

 

Le minbar en bois, tout comme le balcon à l'étage, se démarquent du mihrab coloré.

 

                 6-juin-2011 4464 copy


La décoration du dôme se révèle agréable à l'oeil, contrastant avec l'apparence sobre mais élégante des lieux. Au milieu de la coupole est inscrit en lettres d'or la sourate de Bakara, 255ème verset du Coran. Un médaillon peint, orné d'un bouquet de fleurs différentes, habille chaque angle.

 

  6-juin-2011 4434 copy

                      La coupole de la mosquée de Sadabad à Kağıthane


Le minaret, tel qu'on le voit, ne laisse guère deviner l'existence deux escaliers de pierre distincts de 100 marches chacun, dont l'un mène à l'intérieur de la mosquée et l'autre au jardin. 

 

                6-juin-2011 4412 copy


Au-dessus de la porte d'entrée se trouve la signature du sultan Abdulaziz sous laquelle plusieurs rangées d'inscriptions sont visibles.

 

  6-juin-2011 4481 copy


Restée de nombreuses années dans l'ombre et sans entretien, elle va connaître un regain d'intérêt dans le cadre des travaux de réhabilitation et de mise en valeur du secteur de Sadabad réalisés par la Mairie de Kağıthane.

 

Les travaux de restauration de la mosquée commencent en décembre 1997 et durent près d'un an.

 

             6-juin-2011 4495 copy


Si elle n'a pas retrouvé sa gloire d'antan, la mosquée de Sadabad, bien qu'aujourd'hui entourée de collines surbâties de hauts immeubles, n'en demeure pas moins attrayante et donne une idée de l'environnement pompeux de l'époque.

 


chantal 10/06/2011 11:31


Jolie mosquée,plus discrète que d'autres mosquées plus célèbres mais qui mérite bien l'attention que tu lui as portée


Martine 06/06/2011 21:24


Merci de nous faire découvrir ces endroits peu connus des touristes...que nous sommes malgré tout...peut-être un peu différents...


Nat 07/06/2011 05:42



Chaque être est différent, voit et regarde différemment...



didier 06/06/2011 20:59


Jolie découverte mais comme Istanbul défigure sa périphérie lorsque l'on compare avec l'époque ancienne !


Nat 07/06/2011 05:41



Pour faire abstraction de tous ces bâtiments environnants, il faut faire appel au rêve et à l'imagination...



Richard LEJEUNE 06/06/2011 19:54


Le troisième cliché est criant de vérité : voilà une remarquable petite mosquée qui mériterait l'attention de tous et que les Turcs ont réussi à véritablement massacrer par un environnement non
approprié - ces hauts buildings, ce long pont ...

La modernité ne fait décidément pas souvent bon ménage avec l'architecture ancienne !


Nat 07/06/2011 05:40



Je suis bien d'accord avec toi, ces mariages ne sont pas des plus heureux !



Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog