Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Le dernier voyage de Şirin anne

 

Le 23 novembre dernier, j'apprends, lors d'une discussion téléphonique avec Nail Kesova, sheik mevlevi de Galata, qu'un enterrement a lieu le même jour à l'occasion de la grande prière du vendredi à la mosquée de Teşvikiye.

 

Je lui demande le nom du défunt. Il me répond que je ne le connais pas, mais qu'il est proche de la famille Çelebi - les descendants de Mevlâna en ligne directe - et que la veille au soir, un autre sheik mevlevi est allé prier au domicile du défunt...

 

  20121123_123907-copy-copie-1.jpg

                  Prière du vendredi à la mosquée de Teşvikiye, 23 novembre 2012

 

Une fois raccroché, en quelques secondes, ma décision est prise. Je vais me rendre à cet enterrement même si je ne sais pas de qui il s'agit... le temps de m'habiller et de filer à toute vitesse, en prenant le soin de prévenir Nail dede que je le rejoindrai sur place.

 

Arrivée peu avant lui, je me dirige vers le cercueil exposé dans la cour de la mosquée sur le musallâ, la traditionnelle plaque de marbre.

 

Je me retrouve nez à nez avec  Khalvat Dar Anjuman (Ibrahim baba), professeur des sciences des religions rencontré en décembre passé sur la tombe d'Eva de Vitray. Il me sourit et me dit "J'ai pensé à toi ce matin..."

 

  20121123 120013 copy

                                      Khalvat Dar Anjuman (Ibrahim baba), son épouse et son fils Nessim

 

Je découvre seulement à ce moment précis le visage de celle qui s'en est allée, Şirin anne (mère Şirin), dont je ne connais ni les traits, ni le nom... en voyant sa photo épinglée au revers de son vêtement, comme il est de tradition en Turquie, qu'il s'agisse d'enterrements musulmans ou chrétiens.

 

                               20121216 095013 copy

                                                                    Şirin anne

 
Faruk et Gevher Çelebi, respectivement 22ème arrière-petit-fils et petite-fille de Mevlâna ainsi qu'Azra, 23ème de la lignée, sont présents et viennent s'incliner devant le cercueil.

 

  20121123_122043-copy-copie-2.jpg

          A gauche, Azra et Gevher Çelebi, 23 et 22ème arrière-petites-filles de Mevlâna

 

La grande prière du vendredi débute après le sermon fait par le Khâtib du haut du minbar, la chaire de la mosquée. Les préposés de service continuent de disposer des tapis à l'extérieur de l'édifice, bien trop petit pour absorber l'affluence hebdomadaire habituelle doublée par ceux venus accompagner Şirin anne pour son dernier voyage.

 

Je souhaite entrer mais Nail Kesova, me fait comprendre, d'un regard, de rester dans la cour avec les autres femmes durant la cérémonie.

 

A l'issue de celle-ci, les hommes se retrouvent en rang d'oignons derrière le cercueil de la défunte et l'imam entame la "prière des morts" composée de 4 tekbir (glorifications d'Allah à haute voix) dont une prière pour le repos de l'âme du défunt.

 

  20121123 125518 copy

 le sheik mevlevi Nail Kesova (2ème à droite) et à sa droite Faruk Çelebi, 22ème arrière-petit-fils de Mevlâna

 

Le cercueil recouvert d'un drap vert - couleur de l'islam - est ensuite soulevé par plusieurs hommes qui vont le déposer en cortège jusqu'au véhicule funéraire.

 

  20121123 130007 copy

 

Autour du fourgon, prières, chants et saluts se succèdent et suscitent beaucoup d'émoi.

 

  20121123_130415-copy.jpg

 

  20121123_130420-copy-copie-1.jpg

                                                   İbrahim baba

 

  20121123 130200 copy

                          Deniz, un des fils de Şirin anne, en avant-plan

 

Arrivée au cimetière, l'assemblée entoure la famille et deux fils de Şirin anne descendent dans la tombe pour préparer la défunte.

 

                    20121123_133302-copy.jpg

 

Le ciel qui se met à pleurer de façon très violente, ne perturbe pas outre mesure la cérémonie, si ce n'est que les larmes se mêlent à la pluie...

 

Le corps, enveloppé d'un linceul blanc, tel une mariée, est sorti du cercueil et  placé sur le côté droit à même la terre, le visage tourné vers La Mecque. Pendant la cérémonie, le tissu recouvrant le cercueil est maintenu par quelques mains au-dessus de la tombe pour préserver l'intimité.

 

                    20121123_133313-copy.jpg              
 

Un zikr - évocation rythmique du nom de Dieu dans l'Islam et de façon encore plus importante chez les soufis - est entonné par toute l'assemblée durant la préparation. Je vous invite à revivre ce moment en cliquant ici.

 

Lorsque celle-ci est terminée, quelques lattes de bois sont posées transversalement au-dessus du corps puis les hommes de la famille et les proches vont, tour à tour, jeter quelques pelletées de terre ou quelques poignées de terre à la main pour recouvrir petit à petit le corps.

 

   20121123_134424-copy.jpg

                                     Pelletées de terre et larmes de pluie...

 

   20121123_134716-copy.jpg
 

Des oeillets pourpre et violet sont déposés sur la terre ainsi qu'une dalle scellée sur la tombe. Nail Kesova interprète un  chant mevlevi (que vous pouvez écouter en cliquant sur les mots soulignés) puis une   prière mevlevi reprise en choeur par toute l'assemblée.

 

   20121123_135026-copy.jpg

                                 A gauche, le sheik mevlevi Nail Kesova

 

C'est ensuite à Ibrahim baba de déclamer également une prière avant qu'un autre zikr, sans que personne ne s'y attende, soit entamé par Osman, l'ezan de la mosquée - celui qui fait l'appel à la prière -.   Cet homme est surnommé "Ey wallah Osman" car il est toujours prêt à rendre service à n'importe quelle heure du jour et de la nuit.

 

Nail Kesova dit ensuite la dernière prière. En cliquant ici, vous pouvez revivre également une partie de ce moment.

 

L'âme de Şirin anne va rester dans la tombe durant 40 jours... avant d'aller rejoindre les anges, elle le mérite bien...

 

C'est la première fois de ma vie que j'assiste à des funérailles dans un cimetière... qui plus est, musulmanes et mevlevies... et je n'en suis pas sortie indemne assurément.

 

   20121123_135940-copy.jpg
                                              Deniz, un des fils de Şirin anne

 

J'ai voulu en savoir plus sur cette femme que je n'ai pas connu et dont, va savoir pourquoi, je me suis sentie immédiatement très proche... J'ai pu être mise en contact avec ses fils, ai été accueillie depuis dans la maison de Şirin anne. Je suis en train d'en apprendre plus sur elle avant de vous faire partager l'histoire de sa vie peu ordinaire.

 

J'ai souhaité publier ce premier article en ce 17 décembre, jour anniversaire de la mort de Mevlâna, un clin d'oeil à deux êtres qui ont vécu à des époques différentes mais qui ont su rassembler autour d'eux...

 

Mes remerciements vont à Deniz et Yusuf qui m'ont autorisé à publier ce reportage.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Omni Tech Support 31/10/2014 13:01

I have never attended such a funeral. Usually photography is not allowed while a funeral is carried out. The arrangements done for the funeral clearly reflect the rituals and traditions of this particular community. After reading this article I too feel like knowing more about Sirin Anne.

acline 19/12/2012 15:46

Quelle cérémonie émouvante,ces gens stoîques sous la pluie battante et ce chant, cette incantation...
Merci de nous avoir fait partagé ce moment si intime et surtout merci aux fils d'avoir donné leur autorisation

Christian Langlais 18/12/2012 19:04

Merci Nathalie pour cet excellent reportage qui nous fait découvrir un rituel méconnu.
Le fait que vous ayiez eu l'accord pour faire des photos est révélateur de la bonne image qu'on a de vous à Istanbul.
C'est la récompense de votre volonté de faire connaître la Turquie et ses habitants.

julie 17/12/2012 20:09

Bonsoir nathalie,
merci pour ce beau témoignage...
je n'arrive cependant pas à accéder aux liens que vous avez insérés pour entendre les prieres rituelles. désolée de vous importuner avec ça, mais y a t il une démarche particuliere à effectuer ?

Nat 18/12/2012 08:44



Il y a eu un problème en effet avec les liens pour les lecteurs alors que de mon côté ça apparaissait normalement


Je viens de les remettre, merci de vérifier, sinon le truc c'est d'aller sur You tube et de taper "Şirin anne" et les 4 liens apparaissent...


 


 



PatDeCro 17/12/2012 13:31

Bonjour Nathalie,

Vous décrivez parfaitement bien ce rituel des funérailles, la mort fait partie de la vie et je suis humainement content que vous ayez eu l'autorisation de le publier,
c'est très intéressant et que la défunte repose en paix...
Patrick

Nat 17/12/2012 16:06



J'ai aussi était heureuse de pouvoir écrire mon ressenti et à la fois expliquer un peu les funérailles musulmanes.



Aicha 17/12/2012 10:46

Emouvant témoignage ! Merci du partage !

chantal 17/12/2012 09:11

Quelle belle cérémonie tu nous fais revivre et surtout quelle émotion tu nous fais partager !