Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Le mausolée du sultan Mehmet V à Eyüp, un petit bijou d'architecture

Au bord de la Corne d'Or, entre l'embarcadère d'Eyüp et le téléphérique qui permet de grimper jusqu'au café Pierre Loti, se trouve un petit bijou d'architecture ignoré des touristes.

 

Il s'agit du mausolée qui abrite la sépulture du 35ème et avant-dernier sultan et 114ème calife de l'Empire ottoman, Mehmet V.

 

                Photo 143 copy

                           Le mausolée du sultan Mehmet V à Eyüp, Istanbul

 

Né dans le palais de Cirağan à Istanbul le 2 novembre 1844, Mehmet Reşad est le 3ème fils du sultan Abdülmecit Ier et de Gülcemal. Il accède au pouvoir le 27 avril 1909 et y reste durant un peu plus de 9 ans, jusqu'au 3 juillet 1918, date à laquelle une insuffisance cardiaque le mène de vie à trépas au Palais de Yıldız où il vit.

 

                                images.jpg

                                           Mehmet V, photo internet

 

La construction du mausolée, faite de pierre et de marbre, destinée à accueillir dans le futur la dépouille de Mehmet V revient au célèbre architecte ottoman Kemalettin.

 

  Photo 145 copy

                                       Une architecture très élégante

 

Erigée en 1913-1914, son architecture néo-classique de forme octogonale se révèle fort élégante. L'intérieur, particulièrement lumineux grâce aux 14 fenêtres, a fait l'objet d'une récente restauration fort réussie.

 

             15-mars-2011 8747 copy

                    L'intérieur du mausolée abritant la sépulture de Mehmet V

 

                15-mars-2011 8760 copy

 

Le dôme avec une prédominance dorée et les innombrables faïences murales, oeuvres du céramiste Hafiz Emin de Kütahya,  se marient à merveille, donnant au lieu une beauté toute particulière.

 

             15-mars-2011 8758 copy

                         Superbes compositions en faïence de Kütahya

 

Sur un socle de marbre repose le tombeau de Mehmet V, entouré, d'un côté, par la tombe de son épouse favorite Kâm-Res, de l'autre, par celle de Necmeddin, le fils de Dürriaden, une de ses autres épouses.

 

  15-mars-2011 8764 copy

                                  Au centre, la sépulture de Mehmet V

 

                     15-mars-2011 8756 copy

 

Le mausolée est ouvert au public tous les jours sauf le lundi, de 8 h 30 à 16 h.

 

Pensez à y faire une halte lors de votre prochaine visite à Eyüp.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

chantal 09/05/2011 16:24


seul le titre de ton article donnait envie de connaître la beauté de ce mausolée !!


Nat 09/05/2011 18:26



Il faudra que j'y retourne seule pour refaire tranquillement une série de photos, ce n'était pas les meilleures conditions ce jour-là...



chahine fahim 04/05/2011 16:26


salut NAT mon grand pere avais le meme chapeau (un face)dans les annés 1960


Nat 05/05/2011 18:32



Souvenirs souvenirs !!!



Martine 03/05/2011 23:41


Sans grande originalité de ma part, je dis...hop, dans la valise ! Mais lorsqu'Istanbul m'accueillera, grand sera mon bonheur de visiter tous ces merveilleux endroits que vous nous faites
découvrir...mille fois merci


Richard LEJEUNE 03/05/2011 19:23


Tu as raison de sensibiliser les touristes sur ce monument apparemment peu fréquenté : extérieurement, grâce notamment à sa symétrie et aux dentelles de pierre qui le parent, il est d'une élégance
architecturale extrêmement raffinée ...


Nat 03/05/2011 20:08



J'ai découvert l'intérieur tout récemment mais admirait régulièrement la beauté extérieure de ce mausolée, de la dentelle en effet !



didier 03/05/2011 19:03


Je ne connaissais point ce monument de l'avant-dernier sultan si je ne m'abuse ? C'est un bel endroit qu'Eyup.
Lorsqu'on regarde la rive d'en face de la Corne d'OR aujourd'hui urbanisée on pense aux photos de Loti où l'autre versant n'était que prairies...


Nat 03/05/2011 20:07



Oui, c'est bien l'avant-dernier sultan comme indiqué d'ailleurs dans le texte. Quant aux collines verdoyantes en face d'Eyüp, il ne reste plus qu'un petit bout qui est d'ailleurs un cimetière.