Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Le kalkan à l'honneur sur les stands des poissonniers turcs

Le kalkan, autrement dit le turbot, est actuellement à l'honneur sur tous les étalages des poissonniers turcs.

 

  15-mars-2011 2226 copy-copie-1

                                             Il est beau, mon turbot !


Ce poisson ne passe pas inaperçu de par sa grande taille et sa forme particulière, presque plate.

 

              15-mars-2011 2221 copy

               Ce turbot est proposé vivant sur le marché aux poissons de Karaköy


Certains chalands le proposent à la vente soit vivant, barbottant encore dans une grande bassine d'eau, soit accroché à une esse ou posé de façon à attirer le regard.

 

             IMGP1256 copy

                            Sur le marché aux poissons de Beşiktaş


Pêché dans les eaux de la Mer Noire, on en trouve également dans le Bosphore, au large de Beykoz. Cette dernière origine, très prisée des amateurs, apparaît de façon bien lisible sur les étiquettes.

 

             15-mars-2011 2222 copy

                             Le turbot de Beykoz, une valeur sûre !


La finesse et la saveur de sa chair blanche sont particulièrement appréciés des gourmets, prêts à débourser au moins 40 TL/kg (soit environ 18 €) pour le déguster grillé, en menus morceaux.

 


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F

Moi, non plus je n'ai pas ose le gouter......


Répondre
N


Il ne mord pas, rassurez-vous !



A

J'avais remarqué ce poisson à cause de ces "boutons" qui ne le rendent pas très appétissant et pourtant il est très prisé comme la lotte ici que l'on vend sans la tête car elle pourrait faire peur!


Répondre
N


C'est vrai que ses "boutons" surprennent un peu...



B

Une recette dans le prochain post ? ;-)


Répondre
N


Non désolée cher Bernard, en fait je ne suis pas une fan du kalkan, je préfère le lüfer et le tekir...



C

Je le préfère grillé en filets mais sa chair est délicate


Répondre
N


On n'a pas trop pour habitude de consommer le poisson en filets en Turquie



D

Quand je vois tout le trafic maritime dans le Bosphore, apparemment cela n'empêche pas le poisson d'être de bonne qualité !


Répondre