Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 14 ans

Les aventures d'un bretzel au pays des simits

Au bout de plus de 33 mois d'existence, "Du bretzel au simit" a décidé de s'octroyer une nouvelle cure de jouvence après une première étape le 9 août dernier.

 

Out l'ancien design et la bannière bien trop fades à mes yeux depuis  la naissance de celle réalisée pour mon second blog destiné à des sujets d'actualité, la création d'un look différent a été inscrit au programme des réjouissances des dernières semaines...

 

Rassembler tous les symboles choisis et les mettre en valeur sur le devant de la scène n'est pas chose aisée.

 

D'abord planter le décor, il va de soi ! Ce ne sont pas les endroits qui manquent à Istanbul pour disposer d'une vue sur l'un des ponts - symbole s'il en est - enjambant le détroit du Bosphore, certes, mais avec une large vue aérienne avantageuse l'est moins. C'est rapidement à Rumeli Hisarüştü, dans le parc Duatepe - la colline des prières -, que le choix du cadre s'est arrêté. Le café-restaurant Doğatepe offre  en effet une perspective plongeante incomparable sur le pont Fatih Sultan Mehmet.

 

   2-AOUT-2010 7316 copy

                                           Le décor est planté à Rumeli Hisarüstü !

 

Une première séance de prises de vue le 9 septembre dernier, en fin de journée, avec un de mes compagnons favoris pour la conception artistique, Vincent pour ne pas le nommer, permet de localiser LE bon emplacement parmi tous ceux testés.

 

Un premier problème d'ordre technique se pose toutefois, les tables en place sont bien trop basses, il manque... 30 cm. Qu'à cela ne tienne, le chef du salon, Zeki bey, réquisitionné séance tenante, a bien une table en teck cachée non loin de là... qui s'avère parfaite. Il suffit de déménager le mobilier en place pour y faire trôner l'objet de notre convoitise.

 

   2-AOUT-2010 7309 copy

                                  Pas très pratique pour prendre une belle photo !!!

 

Une heure après notre arrivée, une cinquantaine de photos dans la boîte et les informations pour n'omettre aucun détail dûment enregistrées,  nous voilà repartis satisfaits de cette première prospection.

 

Il ne reste plus qu'à patienter jusqu'à l'arrivée des deux bretzels envoyés le matin même d'Alsace et une météo favorable pour finaliser le tout ! Cinq jours plus tard, l'envoi tant attendu arrive à Istanbul... mais dans un état qui ne permet aucune utilisation possible...

 

Les deux "bratzala" - bretzel en alsacien - ont en effet décidé d'unir  leur destinée durant leur périple pour le meilleur - et pour le rire - et sont définitivement devenus indissociables, sauf de casser cette union ! Leur fusion a fait voler en éclats une bonne partie des grains de sel et de sésame au passage... qui vont être précautionneusement recueillis et conservés, pour un usage ultérieur.

 

   2-AOUT-2010 7748 copy

                                                    Kopfer decki noch a mol...

 

"Türkiye'de her şey mümkün", cette phrase en turc qui dit qu'en Turquie, tout est possible, va une fois de plus se révéler exacte. En se creusant ensemble les méninges pour savoir s'il n'y a vraiment pas moyen de trouver un bretzel sur place, je me souviens d'une boulangerie allemande repérée ... en octobre 2007 à Istinye Park, luxueux centre commercial qui avait alors ouvert ses portes depuis peu.

 

Quelques clics sur le net pour trouver les coordonnées de ce magasin puis un coup de fil permet d'apprendre qu'on y vend... des bretzels et qu'il existe plusieurs succursales dont une dans le proche quartier de Nişantaşı. Deux exemplaires de cet ingrédient indispensable sont immédiatement réservés sur appel téléphonique et retirés une demi-heure plus tard.

 

   2-AOUT-2010 7336 copy

                                        Le décor heureusement est moins fragile...

 

Les fameux représentants de mon Alsace natale sont un peu maigrichons et manquent un peu de caractère. Quelques coups de laque - empruntée au coiffeur de l'immeuble - vont assurer la bonne tenue des grains de sel et de sésame amassés chez les bretzels voyageurs.

 

Jeudi 16 septembre, fin d'après-midi, la décision est prise, le feuilleton se poursuit aujourd'hui ! Munis d'un ordinateur, de l'appareil photo, de deux objectifs, d'un journal - au cas où le simit y serait posé -, de deux cartes mémoire, du lecteur de cartes - qu'il faut récupérer à mon domicile, occasionnant au passage un retard conséquent vu le trafic - du second bretzel paré comme pour la noce, calé dans une boîte en plastique à la taille parfaitement adaptée, un simit nonchalamment enveloppé dans son sac en papier, nous voilà en route pour de nouvelles aventures !

 

   2-AOUT-2010 8627 copy

                          Il manque d'air le pauvre, mais c'est pour la bonne cause...

 

Le chef de salon est prévenu de notre arrivée, la table nécessaire posée à l'emplacement désiré avec un panneau "réservé", tout est parfaitement organisé et suivi à la lettre !

 

Il suffit d'emprunter une assiette pour y déposer le bretzel, une cuillère à soupe pour la surélever afin d'en tirer le meilleur portrait, et ensuite de faire basculer la table jusqu'à ce que bretzel et simit se trouvent bien centrés sous les piliers du pont !

 

   2-AOUT-2010-7986-copy.jpg

                                                            Ce sera celle-ci !!!

 

Rien de moins que 95 photos en moins d'une heure, d'abord avant que le soleil ne disparaisse, puis au crépuscule, sont réalisées pour finalement choisir sur le site même du scénario, celle qui vous accueillera dorénavant sur le site.

 

Vincent prend la relève les jours suivants pour reformater et compléter la vue avec titre et autres symboles indispensables, tout est bien qui finit bien !

 

Cet article aurait pu s'appeler "jracontemavie.com" mais j'ai trouvé utile et amusant à la fois de vous expliquer par le menu détail l'énergie déployée juste pour créer une bannière telle que je la souhaitais.

 

   2-AOUT-2010 7907 copy

                                                           Tout un monde !

 

J'en profite pour remercier tout d'abord Vincent pour son investissement, son professionnalisme, ainsi que la patience dont il a fait preuve pour arriver à l'objectif escompté.

 

De même, je souhaite adresser mes remerciements au café-restaurant Doğatepe, et plus particulièrement à Zeki bey, pour son efficace collaboration. Ce lieu - qui fêtera l'an prochain ses vingt ans d'existence - constitue une adresse de choix pour un  brunch entre amis, un déjeuner en famille ou en dîner en amoureux, avec un panorama de toute beauté quelle que soit l'heure.

 

   2-AOUT-2010 7334 copy

                       Le café-restaurant Doğatepe, au-dessus de la forteresse de Rumeli Hisarı

 

"Du bretzel au simit" est à présent paré pour vous offrir  à l'avenir  des articles plus complets et plus travaillés dans le but de poursuivre la découverte de lieux, de personnes, de la culture et  des richesses de ce pays devenu le mien. 

 

    2-AOUT-2010 8000 copy

                  Vue nocturne sur Fatih Sultan Mehmet Köprüsü du restaurant Doğatepe

 

Plus que jamais, les textes à venir seront  enrichis de photos, de diaporamas, de vidéos, grâce également à l'amicale collaboration sans faille de Christian à Namur, autre partenaire dans cette expédition turco-franco-belge, féru de photos et d'informatique, que je ne peux remercier assez pour sa disponibilité depuis des mois.

 


 

 

Doğatepe Cafe & Restaurant

Nispetiye Cad. Duatepe Parkı - Rümeli Hisarüstü - Sariyer - Istanbul

 Tél (0212) 257 43 91 

http://www.dogatepe.com.tr


 


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mirage 04/10/2010 21:58


Un peu tard, mais toutes mes félicitations pour le nouveau look! Super réussi!!!


Nat 05/10/2010 06:30



Il n'est pas trop tard, merci !



aicha 03/10/2010 21:02


bonjour Nat! Je suis en admiration devant l'énergie que tu as déployée pour changer ta bannière. Elle symbolise tes racines alsaciennes,et le lumineux avenir qui te tend les bras dans cette
merveilleuse ville. Le bretzel me rappelle un petit gâteau qu'on faisait dans ma ville d'origine, Safi. On l'appelle 'kaâk'.C'était 'le gâteau du pauvre'car il nécessite peu d'ingrédients:un peu
d'huile, de la farine, de la levure,du vinaigre et des grains d'anis.On en fait de petits serpents qu'on enroule sous forme de bracelets.Avec la pointe d'un couteau, on l'enjolive' un peu .J'en ai
vu, mais plus grand, à Istanbul,mais il n'a pas le même goût.Le niveau de vie s'étant amélioré, les gens ont délaissé ce merveilleux biscuit de nos goûters d'enfants et se sont adonnés aux gâteaux
à base d'oeufs, d'amandes.....si bien que 'le gâteau du pauvre' a presque disparu.Maintenant, il est très recherché, mais peu de pâtissiers connaissent encore le vrai dosage de ses simples
ingrédients!
Pardon de ne pas faire court comme me le disent mes enfants,mais tes photos suscitent chez moi de jolis souvenirs d'enfance....A bientôt!


Nat 04/10/2010 07:40



Merci pour cette évocation du "gâteau du pauvre" dont je n'avais jamais entendu parler, c'est très intéressant. Ce que tu as vu à Istanbul qui ressemblait un peu, était-ce le fameux simit ou bien
un autre mets se rapprochant encore plus du kaâk ? Les souvenirs d'enfance qui ressuscitent donnent souvent l'occasion de s'étendre sur le papier... ou le clavier, comme cela a été le cas pour
mon portrait de rémouleur il y a quelques semaines... Bye bye



Ewa07 02/10/2010 08:58


Une parfaite mise au point pour une bannière très réussie.
Quand je vous rends visite,je ne vois pas le temps passer!


Nat 02/10/2010 09:16



Merci



Marie39 27/09/2010 13:14


Ca y est, tu as trouvé l'emplacement et l'heure idéales pour réaliser cette belle en-tête ! Je suis allée deux fois dans ce coin, cet été. Que de péripéties mais la persévérance est toujours
récompensée.


Nat 27/09/2010 13:52



Il faut effectivement persévérer... Je crois d'ailleurs qu'il y a encore bien d'autres coins intéressants à découvrir dans ce quartier...



M&M 27/09/2010 12:41


Figée sur l'histoire de tes bretzels, j'ai oublié de te dire que j'aimais bcp le nouvo look et que nous ne manquerons pas d'aller voir ce sympathique endroit de + près.....


Nat 27/09/2010 13:51



Je t'indiquerai volontiers comment y arriver, çok kolay !



M&M 27/09/2010 12:37


Quelle aventure! On se croirait presque dans un roman d'Agatha Christie tellement on est suspendu par l'intrigue ... (et pont, et pont, petit patapon(t)...)
Schmoutz


Nat 27/09/2010 13:51



A ce point-là ??? Je ne pense pas arriver à la cheville de cette romancière célèbre dont j'apprécie la plume... Mais pont !



PatDeStra 27/09/2010 10:39


...prima g'macht !
d'r Storich em salad un de bretschdel ùff d'r bruck !


Nat 27/09/2010 10:45



D'r Storck im Salad esch net uf'm foto, Ech esch heter d'foto machena...



Danielle de Strasbourg 27/09/2010 10:09


Un bretzel au pays des simits....Pas facile!Une fois de plus cet article me réjouit.Longue vie.


Nat 27/09/2010 10:15



Pas facile, pas facile, on a vu pire ! Quand on veut, on peut, même un bretzel y arrive ! Merci en tout cas.



nina d'istanbul 27/09/2010 06:56


hayırlı olsun...:)) Pour info.. on vend des bretzels au swiss otel... mais celui-ci ayant bien voyagé a certainement plus de charme!!!et passer le coup d'attendre la tombée de la nuit pour la photo
. ça c'est du "bizness"!!!

bonne continuation


Nat 27/09/2010 07:05



Sağol canım ! Merci pour l'info du swiss otel, bilmedim... Ceux qui ont voyagé avaient en effet plus de charme, mais n'étaient vraiment pas opérationnels à l'arrivée... Iyi günler sana dilerim !



Gisele 26/09/2010 22:16


Ta nouvelle banniere est évocatrice et poétique, pour le plus grand plaisir de tes lecteurs...


Nat 27/09/2010 06:47



Dommage qu'il n'y ait pas de pont à Rumeli Feneri... j'aurais pu la réaliser là bas...