Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 14 ans

Les membres de la mission archéologique de Xanthos et du Létôon

Article réalisé avec le concours d'Yves-Marie Laouenan et de LDSlogo

 

Pour boucler cette série d'articles sur les sites de Xanthos et du Létôon qui font l'objet de fouilles françaises depuis des dizaines d'années, je souhaite vous présenter succinctement une bonne partie des membres du cru 2010 de la mission archéologique.

 

L'honneur revient à Jacques des Courtils, directeur de la mission de Xanthos. Le présenter en quelques lignes n'est guère aisé, son pedigree nécessitant bien plusieurs pages.

 

Docteur de 3ème Cycle en Antiquités grecques et romaines et Docteur d'Etat, diplômé de l'E.N.S., agrégé de Lettres classiques, membre de l'Ecole Française d'Athènes, il assure aujourd'hui des fonctions de professeur d’histoire de l’art antique et d’archéologie à l’université Michel de Montaigne-Bordeaux.

 

               11-janvier-2011-1602-copy.jpg

       Jacques des Courtils, direction de la mission archéologique française de Xanthos

 

Directeur de l'U.F.R. d'histoire de l'art et archéologie, membre de l'Institut Ausonius (Unité Mixte de recherche du CNRS et de l'Université de Bordeaux, il s'est vu confier la direction de la mission de Xanthos en 1996, après en avoir été membre à partir de 1984.

 

Le CV de Laurence Cavalier, directrice de la mission du Létôon, n'est pas moins éloquent. Maître de conférences en  histoire de l'art antique à l'Université de Bordeaux, responsable pédagogique et membre du comité de pilotage "Recherche" de l’Institut Ausonius, responsable scientifique du projet de modélisation 3D du site de Xanthos, je ne citerai que ces fonctions parmi beaucoup d'autres.

 

  11-janvier-2011-1188-copy.jpg

Laurence Cavalier, à droite, en compagnie d'Alim Karaca, maire de Kumluova et de son épouse, ainsi que de Hakan, responsable de fouilles-adjoint du Létôon

 

Si Laurence a été nommée chef de mission pour le site du Létôon en 2008, c'est depuis 1999 qu'elle travaille sur place aux côtés de Jacques des Courtils.

 

De nombreuses publications portent la griffe de ces deux scientifiques de renom.

 

Historien, archéologue et professeur d'archéologie grecque à Paris I Sorbonne, Francis Prost a publié de nombreux ouvrages sur l'histoire et l'archéologie du monde grec. Après de nombreux travaux effectués en Grèce notamment sur l'île de Delos, il débarque  pour la première fois à Xanthos en 2005. L'an passé, il y dirige les travaux sur le secteur de l'agora romaine de la partie lycienne.

 

                      11-janvier-2011 1644 copy

                                                  Francis Prost

 

Enora, doctorante en archéologie, réalise sa thèse sur deux endroits différents, Paris I et l'école française d'Athènes. Pour sa première année à Xanthos, elle gère deux sondages dans l'agora romaine de la partie lycienne.

 

                       11-janvier-2011 1301 copy

                                               Enora

 

Camille, archéo-anthopologue, titulaire d'un master pro en archéométrie obtenu en 2007, travaille pour la première fois à Xanthos après avoir opéré dans les catacombes à Rome. Elle est chargée d'ouvrir de savoir s'il y a bien des tombes dans le prolongement du decumanus. 

 

Elle opère en tandem avec Laetitia, en seconde année de master en archéologie également à Bordeaux et qui prépare un mémoire sur l'archéologie funéraire et dont c'est aussi le premier séjour ici.

 

         anthropo

                                 Laetitia                                                   Camille

 

Hakan, surnommé le roi, maître de conférences à l'Université d'Ankara en archéologique classique, est doctorant en droit. Responsable de fouilles adjoint au Létôon, il travaille notamment sur les inscriptions du monument Arrounti.

 

                  11-janvier-2011 1624 copy

                                        Hakan

 

Son épouse, Elif, architecte-restauratrice indépendante et doctorante en conservation, passe 10 jours à Létôon. Elle manie crayon et règle pour effectuer des relevés et dessiner divers monuments du site, notamment le monument Arrounti. informations qui seront ensuite digitalisées.

 

                  11-janvier-2011 1628 copy

                                            Elif

 

Halil, archéologue au musée d'Ephèse, et Sevim, archéologue au musée de Fethiye, sont respectivement commissaires du site de Xanthos et de celui du Létôon, nommés par le Ministère turc de la Culture et du Tourisme. Leur mission consiste à vérifier le travail réalisé sur place par les fouilleurs, le respect du droit, le contrôle des visiteurs. Des comptes-rendus avec explications, plans et photos sont préparés périodiquement par les commissaires et envoyés au service dont ils dépendent.

 

            11-janvier-2011 1750 copy   11570 1205131123502 1085354742 30613433 1772618 n

                                Halil                                          Sevim

 

A ce propos, il est intéressant de noter que le site de Xanthos est rattaché à Antalya et celui du Létôon à Muğla...

 

Sur chaque site, un gardien de fouilles, embauché par la mission française, assure deux tâches particulières.

 

Ömer, en poste à Xanthos depuis 1994, et son homologue du Létôon, Sadık - qui a démarré là comme ouvrier il y a 10 ans de cela -, sont chargés de trouver les ouvriers pour chaque saison de fouilles. Ils constituent ensuite les équipes de travail et assurent le relais entre la mission et les ouvriers.

 

En dehors de la période de fouilles, ils sont également chargés de la surveillance du site, assurée en relais avec l'autre agent de sécurité embauché par le Ministère Turc de la Culture et du Tourisme.

 

          11-janvier-2011 1130 copy   11-janvier-2011 1597 copy

                       Ömer                                                 Sadık

 

Ömer et Sadık, comme sans doute leurs collègues précités, établissent mensuellement un compte-rendu d'activités transmis au musée d'Antalya pour Xanthos et à celui de Muğla pour le Létôon.

 

Cécile, doctorante en archéologie grecque, vient régulièrement à Xanthos depuis 1984 où elle a beaucoup travaillé sur les céramiques. En tant que responsable du dépôt, son principal problème réside dans le manque de place, pièces et caisses s'ajoutant perpétuellement. Tout est classé ici par US (Unité stratigraphique correspondant à la couche) ainsi que par secteur et par sondage. 

   

Pour son premier séjour à Xanthos, Thierry, doctorant en archéo-céramologie, inventorie du matériel au dépôt. Dans chaque catégorie (amphore, culinaire,...), il identifie le type de la pièce et la date. Sur les sachets qui accueillent les pièces vont figurer date, lieu, n° de l'US numéros du secteur et de la couche de la trouvaille. 

 

         stock

                                Cécile                                              Thierry

 

Marie-Camille, doctorante à l'Université de Poitiers, étudiante en céramique culinaire dans le département des antiquités, a passé une semaine sur les deux sites pour étudier des céramiques à l'occasion de son 3ème séjour.

 

Şehrigül, conservatrice-restauratrice en free-lance, vient depuis 9 ans à Xanthos. Spécialisée dans la restauration et la stabilisation des mosaïques, il est certain que le travail ne manque pas pour elle sur place.

 

                           11-janvier-2011 1285 copy

                                            Şehrigül

 

Pour sa première expérience à l'étranger, Isabelle, titulaire d'un doctorat en archéologie et adjointe à la Conservation au musée de Chauvigny, est venue au Létôon pour étudier durant une semaine des objets en bronze et en plomb.

 

Séverine, maître de conférence en histoire de l'art et archéologie antique à l'Université de Poitiers n'en est pas à son premier séjour. Depuis 1996, elle revient presque tous les ans. Après avoir participé aux fouilles dans le théâtre du Létôon, elle a été chargée, en 2002, du rangement du dépôt du site. En 2010, elle est venue étudier la céramique culinaire durant deux semaines.

 

                             11-janvier-2011 1752 copy

                                             Séverine

 

Suzanne, franco-turque, est en 2ème année de master en archéologie Asie Mineure à l'Université de Bordeaux. Pour la première fois au Létôon, elle travaille sur 4 sondages, cherchant à prouver que ces terrasses ont été aménagées et équipées à l'époque hellénistique. On suppose qu'il y avait peut-être là des salles de banquets utilisées lors des sacrifices...

 

                          11-janvier-2011 1536 copy-copie-1

                                          Suzanne

 

Anca, d'origine roumaine, vit en France. Après des études en lettres classiques, en archéologie et en histoire ancienne, et un séjour à l'IFEA (lien) d'Istanbul en tant que boursière, elle est en attente de poste en tant que maître de conférences.

 

                          11-janvier-2011 1219 copy

                                                Anca

 

Son premier séjour à Xanthos remonte à 2005 et en 2010, elle réalise des études urbanistiques en sondant au sud de la terrasse de l'agora romaine pour tenter de comprendre les fonctions et usages de ce secteur.

 

Emilie, doctorante en antiquité et architecture romaine, vient quasiment tous les ans à Xanthos depuis 2002. Elle connaît bien l'agora romaine du secteur appelé centre-ville, y effectuant des sondages depuis 4 ans. Son carnet de fouilles est rempli de relevés et de notes concernant les moindres murs, blocs et colonnes dégagés au fur et à mesure.

 

                            11-janvier-2011 1264 copy

                                             Emilie

 

Gizem, jeune architecte turque francophone  ayant bénéficié durant ses études d'un an en Erasmus à Paris, vient développer ici durant trois semaines son expérience en archéologie et en architecture archéologique. Elle crée notamment panneaux informatifs en trois langues pour Xanthos ainsi que des informations de sécurité, l'interdiction d'accès à certains endroits du site,...

 

        11-janvier-2011 0722 copy

                                                 Gizem

 

Selin et Gökçe étudient dans la même classe d'architecture de l'Université ITÜ à Istanbul. Durant leurs deux semaines de séjour, elles dessinent et cotent à longueur de journée sur différents sondages.

 

C'est la première expérience de fouille étrangère pour Melike, étudiante en dernière année d'archéologie à l'Université d'Ankara, qui partira ensuite durant six mois en Erasmus à Bordeaux. Durant ses deux semaines à Xanthos, elle travaille sur le sondage dont s'occupe Anca, mais également au dépôt.

 

      étudiantes

                    Selin                             Gökçe                            Melike

 

Selda, archéologue et guide en free lance, passe deux semaines au Létôon pour la première fois. Travaillant sur un projet de verre antique, elle répertorie les pièces les plus importantes d'un secteur.

 

                              11-janvier-2011 1743 copy

                                                Selda

 

Grégory et Amanda, l'Alsacienne, étudiants à l'E.N.S. d'Architecture et de Paysage de Bordeaux, effectuent un séjour d'une semaine au Létôon afin de proposer ensuite un projet d'aménagement paysager du site, de façon à le mettre en valeur et à la rendre plus attractif pour les touristes. Tant les végétaux que les matériaux et la symbolique seront utilisés au maximum pour retranscrire l'histoire du lieu.

 

                              11-janvier-2011 1612 copy

                                          Grégory et Amanda

 

Si je ne connais pas les prénoms de tous les ouvriers de Xanthos et du Létôon, il en est un toutefois que je ne risque pas d'oublier, celui du discret Mustafa amca, dont la moustache l'est nettement moins.

 

72 ans, habitant Kınık, cela fait 40 ans qu'il travaille tous les ans à Xanthos sur les fouilles. L'âge aidant, il a abandonné pelle et pioche et manipule uniquement la brouette. Le reste de l'année, comme la plupart des ouvriers, ce sont les travaux agricoles - la production de tomates et de légumes y étant abondante - qui lui permettent de vivre. Mustafa amca a effectué sa toute première fouille avec Henri Metzger...

 

                              11-janvier-2011 1269 copy

                                              Mustafa amca

 

Je garde néanmoins en mémoire les visages de certains ouvriers avec qui j'ai eu l'occasion de passer un peu plus de temps. Malgré la difficulté du travail, l'humour reste de mise tout comme le sourire aux lèvres.

 

         ouvriers

                                  Quelques uns des ouvriers du Létôon

 

   11-janvier-2011 1317 copy11-janvier-2011 1232 copy11-janvier-2011 1492 copy

                                             Quelques ouvriers de Xanthos

 

Meryem, la cuisinière, mérite également un petit hommage, tout comme son gendre Mevlut. Tous deux n'ont eu de cesse durant toute la durée de la mission 2010, de s'occuper du bien-être de chacun, principalement celui de l'estomac...

 

               11-janvier-2011 1544 copy   11-janvier-2011 1747 copy

                                Meryem                                      Mevlut

 

La diversité des compétences de ces hommes mais aussi de ces femmes - vous aurez constaté qu'elles sont nombreuses - est une richesse qui permet à chacun d'apporter sa pierre à l'édifice. Ce séjour de plusieurs jours à leurs côtés aura été une expérience d'un enrichissement extraordinaire qui m'aura également permis de palper au quotidien la passion qui anime ces chercheurs grâce à qui, la lumière se fait sur le passé.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chantal 19/01/2011 11:49


Que de belles rencontres avec ces passionnés!


Nat 19/01/2011 20:03



Assurément !



Hervé 18/01/2011 09:35


Hé bien une bien belle équipe, d'ailleurs quasi paritaire, il faut le souligner !
Bravo à ces membres qui j'en suis sûr liront ces "coups de phares" avec attention !
Bonne journée à tous...


Nat 18/01/2011 18:38



Des "coups de phares" bien mérités !



Richard LEJEUNE 17/01/2011 17:16


Superbe hommage à tous ces chercheurs qui, en défintive, par ses conclusions s'adresse également à tous les autres qui, de par le monde, tentent de "ressusciter" le passé pour mieux éclairer notre
présent.

Merci pour eux tous, Nat ; et encore bravo pour cette belle série d'articles.

Un seul regret dans mon chef, pour toi surtout : il me semble que tous ces billets n'ouvrent pas la porte aussi grande aux commentaires que ceux qui, par exemple, s'intéressaient précédemment aux
desserts chocolatés turcs ...

Dommage parce que je suis persuadé que, loin de tes choix habituels, ils ont dû te demander un temps de préparation et de rédaction hors du commun.
Ces articles méritent mieux que les deux ou trois commentaires qu'ils ont suscités. Mais bon, le sujet n'était pas toujours facile et n'intéresse pas nécessairement l'ensemble de tes lecteurs
habituels ...

Au moins, tu sauras qu'un petit Belge du bout du monde aura pris un réel plaisir à leur lecture.

Encore merci ...


Nat 17/01/2011 18:35



Je dois dire que pour la non-passionnée d'histoire que je suis - même si j'y prends de plus en plus goût par la force des choses - cette passion qui anime tous ces chercheurs a été reçue 5/5 et
j'estime avoir bénéficié d'un immense cadeau en étant à leurs côtés.


Je suis bien consciente que le sujet peut intéresser moins de lecteurs, surtout vu la quantité d'articles consécutifs, que celui évoqué, mais il en faut pour tous les goûts, pour les passionnés
d'un sujet comme pour "monsieur ou madame tout le monde".


Je pense sincèrement que faire connaître au grand public tant ces deux sites - qui méritent d'être bien plus connus - que le rôle et les travaux des membres d'une mission archéologique est aussi
important que de faire découvrir les traditions ou la culture culinaire de mon pays d'adoption.


Je suis également ravie d'avoir donné du plaisir "à un petit Belge du bout du monde"...


 



philae 17/01/2011 17:05


sympathique équipe


Nat 17/01/2011 18:22



Très sympathique !