Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 14 ans

Les tailleurs de pierre de Midyat perpétuent le savoir-faire des syriaques

Hormis leur réputation pour le travail de l'argent, les syriaques de Tur Abdin, cette région du sud-est de la Turquie appelée "la montagne des serviteurs de Dieu", ont également toujours été réputés pour celui de la pierre.

 

  sud-est-1101-copy.jpg

                                    Un bloc de pierre ciselé par l'homme


Cette matière noble qui garde la fraîcheur en été et la chaleur en hiver, extraite des carrières situées dans les collines proches de la ville de Midyat, est transformée et utilisée par des mains d'or pour donner ensuite fière allure notamment aux demeures et aux églises des environs.

 

  sud-est 1139 copy

                                        Artisans à l'ouvrage à Mydiat


Ce sont aujourd'hui en majorité des musulmans qui continuent à faire perdurer cet art qui a failli s'éteindre en même temps que les cinq anciens maîtres-artisans syriaques qui oeuvraient encore là  il y a 15 ou 20 ans de cela.


En 1999, Feyzullah Özcan,  gouverneur de la province de Mardin, fait ouvrir un atelier accueillant dix ouvriers dans le centre de Mydiat pour perpétuer ce métier artisanal en voie d'extinction et propre à la région.

 

                   sud-est 1107 copy

                                          Tailleur de pierre à Midyat


Dix ans plus tard, lors de ma visite, on perpétue à présent dans une quizaine d'ateliers le savoir-faire ancestral des chrétiens d'Orient de Tur Abdin.


A la sortie de Midyat, sur la route de Mardin, 35 personnes dont une vingtaine d'apprentis, travaillent ici, dans cette entreprise initialement installée en 2006 dans le centre-ville par un autre gouverneur du nom de Mustafa Yılmaz.

 

  sud-est 1127 copy

               Des centaines de kilos de pierre calcaire sont transformés ici


Tous les jours, 40 à 50 blocs de katori taş - pierre calcaire - pesant chacun entre 150 et 250 kg, sont acheminés ici après avoir été extraits à la machine de leur milieu naturel.


Recoupés sur place, ils vont ensuite prendre forme entre les doigts des tailleurs qui martèlent, cisèlent, embellissent au gré des commandes.

 

  sud-est 1117 copy


Cet atelier ne manque pas de travail, bien au contraire. En 2007, il a réalisé le centre culturel de Mardin qui a représenté plus d'un an de main d'oeuvre.


La réputation des tailleurs de pierre de Midyat dépasse les frontières de la Turquie.

 

  sud-est 1129 copy

                       La salle des machines où l'on recoupe les blocs livrés


Les artisans turcs sont allés réaliser des commandes en Belgique.


Une semaine avant mon passage en mai 2009, une équipe s'est rendue en Allemagne pour démarrer un chantier dans une église. Le matériel a été acheminé auparavant par voie maritime et terrestre, les artisans sont partis un peu plus tard.


En Turquie, l'Etat, les municipalités, mais aussi les communautés religieuses, musulmanes ou chrétiennes, voire quelques particuliers, fournissent du travail aux tailleurs.

 

                  sud-est 1137 copy


Que ce soit pour réaliser un baptistère dans une église de la région - comme c'était le cas aussi à l'époque - ou pour construire une mosquée en pierre près de la gare routière de Midyat, le travail ne manque pas !

 

  sud-est 1132 copy

    Trois à cinq mois de travail pour construire cette mosquée en pierre de la région à Midyat


Cet atelier a également réalisé la restauration pendant 15 mois de l'église syriaque du proche village de Yeni İşli.


Lorsque vos yeux admirent la pierre omniprésente dans cette région de la Turquie, c'est une récompense permanente pour ceux qui ont contribué à cet art ancestral ainsi préservé et qui permet de fournir du travail à de nombreux habitants.

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Brigitte di Benedetto 06/12/2011 11:51

Un grand bonjour de Londres à Nathalie ! Toujours difficile d'avoir quitté Istanbul ...A éviter si l'on peut donc longue vie à ce blog ! Lecteurs, si vous passez par Mydiat, un magnifique Boutik
hotel a ouvert l'été dernier qui met particulièrement en valeur le travail de ces tailleurs de pierre. L'endroit est très raffiné et mérite une halte.Il doit pouvoir se trouver sans pb sur Google
car c'est le seul. Y dormir sur le chemin de la découverte des monastères syriaques. A bientôt !

Nat 07/12/2011 18:48



J'ai en effet entendu parler de ce butik hotel, si le budget suit... Görüşürüz Brigitte !



Chantal 02/12/2011 17:54

taiileur de pierre est un artisanat terès noble

Nat 02/12/2011 19:17



Un noble parmi bien d'autres encore !



J-P.Silvestre 02/12/2011 14:57

Est-ce grâce à sa communauté syriaque que la Turquie s'engage dans la défense des droits de l'homme en Syrie ? Souhaitons qu'elle lui inspire encore plus d'initiatives...

Nat 02/12/2011 19:17







PatDeStra 02/12/2011 10:54

j'apprécie ce coup d'oeil sur ces tailleurs de pierre lointains ..
chez nous aussi, les compagnons de l'Oeuvre de Notre Dame de Strasbourg, s'occupent remarquablement bien de la Cathédrale )

ps : Nathalie ...bien sûr, j'apprécie tout autant l'ensemble de tes " focus "...bravo
Patrick

Nat 02/12/2011 19:19



Je suis en contact avec l'Association Européenne de tailleurs de pierre et de sculpteurs (EASMS)
dont le siège est à ... Detwiller



Martine 02/12/2011 10:10

Partout, encourageons le noble métier d'artisan...

Nat 02/12/2011 19:19



J'approuve et encourage !