Mariages en baisse et divorces en hausse en Turquie

Le regard porté par les Turcs sur le mariage continue visiblement de changer.  En effet, le nombre de mariages est en baisse sensible ces quatre dernières années alors que celui des divorces ne cesse d'augmenter.

 

   20-aout-2011 6403 copy


J'avais déjà consacré en juin 2008 un article sur le sujet, suite aux statistiques publiées à l'époque.


L'institut de statistiques turc TUİK vient d'annoncer les derniers chiffres en la matière.

 

                 20-aout-2011 6409 copy


Si 636 121 couples se sont mariés en 2006, ils ne sont plus que 582 715 en 2010, soit une baisse de 8,4 %. Parallèlement, les divorces sont en hausse sensible, passant de 93 489 toujours en 2006 à 118 568 en 2010, soit près de 27 % de plus...


Au niveau national, la moyenne d'âge des hommes passant l'alliance au doigt se situe, toujours en 2010, à 26,5 ans tandis que la moyenne pour les femmes se situe à 23,2 ans, les deux étant en légère hausse ces dernières années.

               

   20-aout-2011 9721 copy


Par contre, selon les régions, cette moyenne change considérablement, la plus basse étant en Anatolie Centrale (24,9 pour les hommes et 21,5 pour les femmes) et la plus haute en Anatolie du Nord avec 4 ans de plus en général.


C'est entre 1 an et 5 ans après s'être unis officiellement que la majorité des couples turcs se séparent et le taux de divorces le plus important se situe en région égéenne. İzmir est assurément la province où l'on divorce le plus, suivie dans l'ordre par Yalova, Antalya, Istanbul et Ankara.

 

                 IMGP1998 copy


Les premiers chiffres pour 2011 indiquent une hausse de 3,7 % des mariages par rapport à l'an passé, la tendance serait-elle en train de s'inverser à nouveau ?

 


cartier replica 14/01/2015 07:31

I've been trying to find out a little more about this kind of stuff, thanks for sharing

gucci replica 14/01/2015 07:31

Interesting info, do you know where I can find similar information?

replica watches uk 14/01/2015 07:31

I would like to thank you for the efforts you have made in writing this article.

Martine 12/10/2011 10:07


Je viens de commencer la lecture de "La maison du silence" d'Orhan Pamuk (Folio) et p31 je lis...(...J'ai fini par dire oui,alors mon père m'a fait venir, il m'a dit,ma fille, tu vas quitter la
maison paternelle, n'oublie jamais ce que je vais te dire; il m'expliquait qu'une femme ne doit jamais poser trop de questions, que la curiosité, c'était bon pour les chats, oui, mon père, je le
sais mon père...)
Les choses changent, les filles ne sont plus dans la même dépendance matérielle et affective, elles sont éduquées, cela boulverse un peu certaines traditions mais je trouve cela plutôt positif et
encourageant...


Nat 12/10/2011 18:50



Effectivement, le statut de la femme a déjà pas mal changé en Turquie, notamment dans les grandes villes telles Istanbul, Izmir, Ankara, etc. Cela change profondément la donne !



Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog