Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Premier oratorio mevlâna mondial à Istanbul

Jeudi dernier a eu lieu, dans la salle de spectacles de la Faculté des Mines de l'Université Technique d'Istanbul située dans le quartier de Maçka à Istanbul, le premier oratorio mevlâna mondial.

 

   21-mars-2010 6800 copy

 

Ce drame musical mystique de très haut niveau reposait sur des textes de Mevlâna, mystique musulman, fondateur de l'ordre des derviches tourneurs.

 

                  21-mars-2010 6813 copy

 

Le libretto et la musique de cette oeuvre lyrique, quant à eux, étaient l'oeuvre de Serdar Öztürk, compositeur réputé et soliste.

 

Pour terminer la lecture de l'article en musique, je vous propose un extrait d'un des morceaux.

 

                       21-mars-2010 6799 copy

            Une charmante violoniste, quelques minutes avant le début de la partie musicale

   

L'orchestre de musique turque du conservatoire de l'Université ainsi que le choeur de l'établissement ont eu le privilège d'interpréter cette composition unique en son genre.

 

   21-mars-2010 6804 copy

                     Les solistes du choeur de l'Université Technique d'Istanbul

 

                 21-mars-2010 6815 copy

 

C'est au Prof. Dr Muhammed Şahin, recteur de l'Université, que revient l'honneur  d'annoncer le début  de l'oratorio auquel assistent plusieurs représentants des corps diplomatiques, tel le Consul de Belgique à Istanbul, et Esin Çelebi Bayru, 20 arrière-petite-fille de Mevlâna.

 

                 21-mars-2010 6796 copy

 

Serdar Öztürk endosse le rôle de récitant avant que la partie musicale et chorale ne prenne la relève.

 

                   21-mars-2010 6798 copy

           Le compositeur Serdar Öztürk, assis, déclame le texte d'introduction de l'oratorio

 

A plusieurs reprises, l'ensemble de semazen de Galata, mené par  son maître, Nail Dede, va rendre gloire à Dieu en dansant.

 

                   21-mars-2010 6874 copy

                             Nail Dede, maître des derviches de Galata

 

   21-mars-2010 6842 copy

        

Il va sans dire que tous ceux et celles qui ont eu le bonheur d'assister à cet oratorio garderont longtemps le souvenir de ces voix, de ces instruments et des sensations procurées par le tournoiement des derviches...

 

   21-mars-2010 6819 copy

 

Il est très difficile de mettre des mots sur ce qu'on peut ressentir durant un tel moment, mais incontestablement, un souffle spirituel puissant a inondé les lieux...

 

                  21-mars-2010 6822 copy

 

 

Citation de Mevlâna : "Tu ne me chercherais pas si tu ne m'avais déjà trouvé."

 


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

Bien sûr... ce n'est pas qu'une musique, toute la spiritualité la porte; j'y vais tout doux, et l'art est une bonne façon d'avancer avant d'aller profond ! bonne journée, merci


Répondre
N


Quand on y va tout doucement, cela laisse le temps de bien s'imprégner de tout... L'art, sous toutes ses formes, le permet effectivement !



S

Merci Nat ! pour le S cédillé... je n'y avais pas pensé ! je découvre par Nina depuis un an des merveilles, et cet article Soufisme-Oratorio m'ouvre encore un horizon musical; je vais chercher à
écouter cette musique ; merci, mes amitiés


Répondre
N


la musique soufie est très riche et intéressante pour qui cherche à comprendre tout ce qui va avec...



A

Merci Nat, pour cet article. J'aurais vraiment aimé y être, comme tu me connais.


Répondre
N


Oui, je m'en doute bien !



E

très beau reportage j ai été voir ces derviches
c est impressionnant et j ai pu apprendre beaucoup de choses sur leur philosophie


Répondre
N


On apprend beaucoup effectivement par leur philosophie...



H

Magnifique reportage. Les photos sont superbes.
Merci du fond du coeur.
Mes salutations les plus chaleureuses...
Cordialement. :)


Répondre
N


Un grand moment, une soirée inoubliable ! Merci à vous...



A

oui soirée forte et émouvante. Merci encore Nathalie!!


Répondre
N


Je suis heureuse que tu aies été des nôtres !



N

Merci pour cet extrait musical, j'apprécie beaucoup et n'y suis pas insensible !
Bises


Répondre
N


Difficile d'y rester insensible, il est très fort !



C

je comprends que tu as passé une belle soirée !!


Répondre
N


Effectivement !



S

Je suis allée à un symposium sur le soufisme une semaine avant... invitée à un Sema, dans une Tekke, j'ai pu ressentir ce que vous décrivez.... ce fut le point culminant du retour aux sources.
Merci de ce témoignage,avec ces très belles photos.
Sylvie.
PS: je présenterai bientôt sur mon blog la rencontre avec Nur Artiran , Maître soufi qui m'a beaucoup touchée. Elle a organisé ce symposium.


Répondre
N


Merci de m'envoyer le lien de votre article sur votre rencontre avec Nur Artiran dès qu'il sera publié, cela m'intéresse beaucoup.



D

Il ne manque plus qu'un peu de cette musique ...


Répondre
N


Peut-être une solution technique d'ici ce soir ou demain...