Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Sulukule, quartier d'Istanbul, un an après - post scriptum

Les photos publiées dans mon article d'hier sur la situation du quartier de Sulukule à Istanbul ont été prises le 13 avril dernier.

J'y suis retournée hier après-midi et là... stupeur, j'ai trouvé porte close !

   21-mars-2010 5840 copy

Qu'il s'agisse des accès par la route qui longe les anciennes murailles ou par l'intérieur, tous ont été fermés.

Les nouvelles constructions sont-elles en train de débuter derrière ces murs de tôle ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E

j adore istambul et cette fois ci j ai parcouru la turquie de long en large et je comprends que tu y sois restée
bises


Répondre
N


Même quand on la parcourt à toute vitesse, on a souvent envie d'y rester...



C

Vous nous manquez vraiment ....


Répondre
N


Malheureusement, je ne peux pas me couper en 10 ! Je serai bientôt de nouveau "un peu" plus disponible...



A

Me voilà rassurée,je m'inquiètais simplement car j'ai connu des ennuis similaires aux vôtres et je sais par expérience qu'il faut se ménager
Maintenant je vais patienter sans problème à bientôt!


Répondre
N


Merci pour votre patience et à très vite !



A

Rien depuis quelques jours sur le site j'espère que ce sont juste des jours de repos et rien de plus inquiètant; bonne soirée et à bientôt!


Répondre
N


J'étais absente une semaine et là, mes visites venues de France ainsi que mon emploi du temps ne vont pas me laisser beaucoup de temps jusqu'à la fin du mois, patience patience, je n'ai que deux
mains et 24 heures par jour...



J

la question était : les nouvelles constructions sont-elles en train de débuter derrière ces mûrs de tole ?
super d'informer mais déranger parfois fait du bien alors ne pas se priver des deux !
bonne journée.


Répondre
N


Vu les infos diffusées sur Arte la semaine dernière, il semblerait que le chantier soit stoppé, j'aurai peut-être d'autres infos d'ici ce soir...



J

pour répondre à ta dernière question, c'est peut-être tout bonnement que ton reportage a tapé haut et fort, pourquoi pas y voir la portée de la toile, qui est sans doute plus importante parfois que
l'on pense !
Bon bien sûr, ça ne les empêchera pas malheureusement de faire leur fric, seulement maintenant ça sera derrière les tôles. Si ton reportage a pu deranger et bien c'est tant mieux car nous ça nous a
rendu trop tristes pour toutes ces personnes jetées à la rue !


Répondre
N


Euh, je n'avais pas posé de question... Ce reportage n'est pas fait pour déranger, mais pour ... informer...



C

espérons que ce quartier revivra !


Répondre
N


Il revit déjà mais différemment...



K

Salut Nat!
Cet article me peine beaucoup: qu' y a-t-il de pire que d'être contraint à être déraciné du lieu où l'on a passé toute son enfance ou même toute sa vie? J 'espère que toute cette communauté verra
renaître son quartier avec une nouvelle âme certes plus moderne mais avec tous leurs souvenirs et leur culture rom qui perdurera de génération en génération :)


Répondre
N


Leur culture perdurera sans aucun doute, quant au cadre de vie...