Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

La Mission Economique - Ubifrance à Istanbul ne connaît pas la crise

Ubifrance, l'Agence Française pour le Développement International des Entreprises, est un établissement public, né en 2004 de la fusion de trois organismes bien plus anciens, le C.F.C.E. (Centre Français du Commerce Extérieur), l'A.C.T.I.M. (Agence pour la Coopération Technique, Industrielle et Economique) et le C.F.M.E. (Comité Français des Manifestations économiques à l'Etranger).

La Turquie, 5ème marché de la France dans le monde hors U.E. - et devant le Japon - à fin 2008, a été l'un des huit pays pilotes choisis pour la mise en place du réseau Ubifrance à l'étranger depuis le début de cette année, avec l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, le Royaume-Uni, les Emirats Arabes Unis, les Etats-Unis et le Canada.

                      
                                             Plaquette de présentation

Ubifrance poursuit son développement et est présent, depuis le 1er septembre 2009,  dans vingt nouveaux pays. D'ici fin 2010, une soixantaine de missions économiques dans 44 pays - certains en accueillant plusieurs - sont prévues.

Cet établissement à caractère industriel et commercial, placé sous tutelle, entre autres, du Ministère de l'Economie et des Finances, comprend, depuis sa réforme mise en place le 1er janvier 2009,  deux réseaux distincts en Turquie : le Service Economique à Ankara et La Mission Economique Ubifrance à Istanbul.

Le Service Economique est en charge  notamment des analyses économiques et financières, du suivi des grands projets, des dossiers bilatéraux de nature régalienne,...  

La Mission Economique Ubifrance à Istanbul, dirigée depuis un an par le dynamique Axel Baroux, exerce, quant à elle, quatre métiers.

 

  9-OCTOBRE-2009_7427-copy.jpg
             Axel Baroux, directeur de la Mission Economique Ubifrance d'Istanbul

Le premier consiste à mettre à la disposition des intéressés des informations sur les opportunités du marché turc, les sujets liés aux modalités d'implantation, le suivi économique de nombreux secteurs d'activités. Ces outils se traduisent par des guides-répertoires, des catalogues, des fiches et des lettres d'information.

 

A la demande d'une entreprise, la collecte d'informations peut être du "sur mesure" comprenant des phases de prospective et d'analyse. Ubifrance permet aussi d'apporter sa connaissance du pays à des entreprises qui, souvent, ignorent les paramètres humains et culturels pourtant essentiels lorsqu'on souhaite faire du business à l'étranger.


  9-OCTOBRE-2009_7432-copy.jpg
                Un échantillonnage des outils d'information proposés par Ubifrance

Le second métier d'Ubifrance est l'accompagnement des entreprises françaises, majoritairement des P.M.E.-P.M.I., désireuses de pénétrer sur le marché turc, en amont d'une implantation dans le pays. Des contraintes réglementaires et juridiques en vigueur à la recherche de partenaires ou de distributeurs pour la mise en place du réseau indispensable à la réussite de la démarche, Ubifrance est un partenaire essentiel qui possède la connaissance du savoir sur le terrain et dont ce service est véritablement le coeur de métier.

Si la démarche individuelle fait partie intégrante de cet axe, la manière collective se développe également grâce à l'organisation annuelle d'une vingtaine d'opérations ciblées concernant chacune en moyenne 8 à 15 entreprises.

Suite à l'identification d'opportunités dans certains secteurs d'activités, Ubifrance participe ainsi à des salons professionnels (en mai dernier à Gaziantep au salon "Gateway to Irak 2009", il y a deux semaines  celui de CEBIT consacré aux télécommunications, prochainement Eurotech à Antalya). L'agence organise également des rencontres permettant la mise en relation d'entreprises françaises ayant des compétences spécifiques avec des partenaires potentiels en Turquie dans des domaines aussi variés que les vins  et spiritueux, comme en juillet dernier
  que l'exploitation pétrolière, avec le géant turc Tüpraş, en décembre prochain .

Comme le dit à juste titre Axel Baroux, l'organisme qu'il dirige a presque un rôle de "marieur" entre les entreprises françaises et turques.

 

  9-OCTOBRE-2009_7426-copy.jpg
                          Le sérieux de la tâche n'empêche pas l'humour...

Il souhaite, en parallèle, pouvoir réaliser une opération d'envergure par an. Celle de 2010 est déjà programmée durant la seconde quinzaine du mois de juin. Le forum multisectoriel prévu devrait permettre à environ 70 P.M.E. françaises  de proposer leurs compétences dans des secteurs porteurs en Turquie.

La satisfaction des clients d'Ubi France est mesurée et tout le réseau est d'ailleurs labellisé Iso 9001 depuis 2004, à l'époque où il était connu sous son ancienne forme et appellation "Mission Economique".

                   
                                   Ubifrance est certifié Iso 9001

Le troisième métier de cet organisme est de gérer et développer les V.I.E. (Volontariat International en Entreprise), qui permettent depuis 2002, à des entreprises françaises implantées à l'étranger, d'accueillir des jeunes diplômés, âgés de 18 à 28 ans, hyper motivés, durant une période comprise entre 6 et 24 mois, dans le but de participer à leur développement.

Il existe aujourd'hui une trentaine de V.I.E. en Turquie ; avec les 300 entreprises françaises installées en Turquie à ce jour, le potentiel d'accroissement existe bel et bien.

                   

La dernière compétence d'Ubifrance, en plein essor, consiste à organiser des opérations de relation-réseau, du networking. C'est ainsi que le Port de Marseille, qui viendra à Istanbul en novembre avec une forte délégation, a missionné Ubifrance pour trouver des interlocuteurs afin d'échanger sur leurs domaines d'activités.

Ce créneau peut également permettre d'organiser pour des entreprises innovantes, des conférences avec les représentants de la presse spécialisée technique et économique.

Pour une efficacité maximale, l'organisation pratique d'Ubifrance se décompose en quatre filières sectorielles d'activités :  
- Agrotech (équipements agro-alimentaire et agro-industrie, produits agro-alimentaire)
- ITI (infrastructure, transport industrie)
- NTIS (nouvelles technologies, innovations, services)
- MHS (mode, habitat, santé qui regroupe tous les biens de consommation).

A l'intérieur de chacune, du personnel spécialisé est en relation avec les interlocuteurs et acteurs desdits secteurs.

                    
                           Le répertoire des entreprises françaises en Turquie

Les quelque 300 entreprises françaises aujourd'hui implantées en Turquie sont à 70 % à Istanbul, 7 % à Ankara, 7 % dans le secteur de Kocaeli (golfe d'Izmit), les autres à Bursa et Izmir, villes traditionnellement développées en matière économique. Mais de nombreuses autres présentent un fort potentiel de développement, telles Kayseri, Konya, Mersin, Gaziantep ou Trabzon pour n'en citer que quelques unes.

Les 14 collaborateurs d'Ubifrance à Istanbul ne connaissent donc pas la crise et ne sont pas près de la connaître !



La Mission Economique – Ubifrance en Turquie 
Tél : + 90 (212) 243 53 38 - Fax + 90 (212) 249 26 58
Odakule Iş Merkezi - Istiklal cad N°142 - Beyoğlu/Istanbul
Site internet :
http://www.ubifrance.fr - mail : istanbul@ubifrance.fr

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article