Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 13 ans

Un dimanche de Ramadan à Eyüp, lieu de pélerinage à Istanbul - 1

 

Tous les dimanches, le quartier d'Eyüp à Istanbul est envahi par les familles de pèlerins venant se recueillir et prier sur la tombe d'Ayoub al Ansari - Eyüp Sultan - porte-étendard du prophète Mahomet, décédé en 674 durant le premier siège de Constantinople par les Arabes.

 

Eyüp est, à ce titre, un des hauts lieux de pélerinage musulman en Turquie. Durant le mois de Ramadan, la foule est nombreuse et se rendre à Eyüp à ce moment-là permet de s'immerger dans une ambiance toute particulière.

 

    2-AOUT-2010 5668 copy
  

                              Près d'une heure et demie avant la rupture du jeûne...     

 

     2-AOUT-2010 5674 copy

 

Dès 14 h 30 ou 15 h, les premiers jeûneurs viennent prendre place à une des innombrables tables installées dans la rue partant de la Corne d'Or pour mener à la mosquée et au mausolée d'Eyüp en passant par les cimetières et tombeaux alentours. En semaine, les places commencent à être occupées environ deux heures plus tard seulement.

 

   
    2-AOUT-2010 5702 copy

                 L'ambiance est chaleureuse et fraternelle, les discussions vont bon train...

                                   

 

Plus d'une heure avant le rupture du jeûne, les tablées sont pleines, occupées par près de 2000 personnes attendant l'iftar. Les colis-repas froids sont déjà posés devant chacun et peu avant l'heure tant attendue, les équipes en place distribuent les plateaux chauds.

 

    2-AOUT-2010 5717 copy

                 Tout va très vite pour la distribution, compte-tenu du nombre de plateaux à servir

 

Tous les soirs, durant les 30 jours du Ramadan, ce sont entre 1500 et 2000 repas qui sont ainsi offerts. La mairie chapeaute l'organisation mais ce sont les porte-feuilles bien remplis de certains administrés, sociétés ou organisations qui financent ces repas.

 

    2-AOUT-2010 5672 copy

                             Les colis-repas portent l'en-tête de la mairie d'Eyüp

 

Les âmes charitables disposant de revenus confortables et qui souhaitent réaliser un acte de bienveillance durant ce mois en informent les services municipaux.

 

Après avoir enregistré la contribution, la mairie s'occupe de toute l'intendance et il ne reste plus qu'au charitable donateur de venir ou faire venir vérifier sur place la bonne tenue du repas.

 

    2-AOUT-2010 5720 copy

                                          Une dernière chaise à caser...

 

Il est impressionnant de voir s'affairer cette fourmillière parfaitement organisée dans ce magnifique musée de plein air de l'architecture funéraire ottomane que constitue l'immense complexe d'Eyüp.

 

                    2-AOUT-2010 5725 copy

                                              L'heure de l'iftar est proche...

 


Cette courte vidéo a été réalisée une demi-heure avant la rupture du jeûne.

 

Demain, nous poursuivrons notre visite dominicale des lieux avant, pendant et après l'iftar...

 


 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

didier 02/09/2010 19:02


Pour répondre à ta question au Maroc j'ai visité e.a. Fes avec un guide local . Nous étions un groupe de touristes belges et français. Les mosquées nous savions que c'était "niet" ; il y avait dans
le groupe une algérienne et une marocaine vivant en France et croyantes. Me croirez-vous mais à un endroit l'imam n'a pas voulu que les deux filles entrent dans une mosquée. Ses paroles résonnent
encore à mes oreilles : "Musulmanes de France , mauvaises musulmanes !".


Nat 03/09/2010 06:20



Cela me laisse perplexe...



chantal 29/08/2010 19:38


ce doit être un supplice de rester impertublable devant son plateau !!

Eh oui au Maroc, seule la grande mosquée Hassan II peut être visitée par un non-musulman


Nat 30/08/2010 07:02



... le supplice de Tantale ?


Comment vérifie-t-on à l'entrée d'une mosquée marocaine que le visiteur n'est pas musulman ? On lui pose la question ?



didier 24/08/2010 19:00


Nat, quand tu dis : "N'importe qui peut entrer dans une mosquée, musulman ou pas... " je suis bien d'accord en Turquie ; mais pas au Maroc par exemple ..


Nat 26/08/2010 06:35



Hum...



M&M 24/08/2010 13:04


Eyüp est l'endroit préféré de la poche. Et je vais, dès ce soir, lui faire lire ton billet, car comme tu t'en doutes, Monsieur n'est pas très fan d'internet.. Quel dommage ! En tout cas, merci pour
ces belles photos : je commence à avoir des fourmis dans les jambes et dans la tête : vivement octobre !!!!! Schmoutzlar de nous 2


Nat 24/08/2010 17:07



Je ne savais pas que c'est son endroit préféré... D'ici ce soir, il aura 2 billets à lire, je continue immédiatement le second sur le sujet !



didier 23/08/2010 21:24


J'ai visité Eyup et l'ambiance est fébrile , très différente des autres mosquées stambouliotes. C'est le seul endroit où j'ai demandé avant d'entrer si le fait d'être un musulman posait problème.
Pas du tout m'a-t-on dit !


Nat 24/08/2010 05:58



C'est effectivement une ambiance très particulière qui règne à Eyüp. N'importe qui peut entrer dans une mosquée, musulman ou pas...



Houria 23/08/2010 19:09


C'est impressionnant toute cette foule!

http://1001-delices-de-houria.over-blog.com/


Nat 24/08/2010 05:57



C'est vraiment très impressionnant !



nasah 23/08/2010 18:56


Ce devait avoir quelque chose d'émouvant !


Nat 24/08/2010 05:56



Attends, ce n'est pas fini !



acline 23/08/2010 14:27


je crois que les enfants ne jeûnent pas avant d'avoir atteint un certain âge
la semaine dernière je voyais aussi sur les balcons la table mise avec le bol pour la soupe et la famille qui patientait assise autour de la table :personne ne commençait avant l'heure de la
rupture du jeûne


Nat 24/08/2010 05:56



Je vais chercher l'information quant à l'âge où les enfants peuvent commencer à jeûner. Je suis parfois bien plus perplexe quant aux femmes qui préparent des heures durant un repas sans goûter
quoi que ce soit ou le personnel de restauration qui sert à manger à ceux qui ne jeûnent pas...



Richard LEJEUNE 23/08/2010 08:21


Même si je suis viscéralement agnostique, je reste toujours impresionné par ceux qui continuent à vivre leur foi, quelle qu'elle soit, et à croire en un Être supérieur, quel qu'il soit ...

Plus prosaïquement, je trouve franchement "inhumain" de poser devant les yeux des enfants attablés un plateau repas qu'ils devront se contenter de seulement regarder pendant une heure ou deux avant
que commencent les agapes !


Nat 24/08/2010 05:54



Les enfants ne sont jamais seuls et ils ne restent pas à lorgner sur leur plateau-repas, ils s'amusent et devisent entre eux. La vie ne s'arrête pas !