Une petite merveille cachée, Takkeci İbrahim Ağa camii à Topkapı

Située à l'extérieur des murs d'enceinte de la péninsule historique d'Istanbul, en face du cimetière de Topkapı, de l'autre côté de la voie rapide, la ravissante mosquée Takkeci İbrahim Ağa n'est guère connue des touristes.


Construite en 1592 sur ordre de Takkeci İbrahim Ağa, qui confectionnait des calottes en feutre et des couvre-chefs pour derviches sous le règne du sultan Murat III, l'origine de son édification résulte d'une belle légende.

 

   avril 2009 083 copy

                            Un trésor à l'écart des quartiers touristiques d'Istanbul


İbrahim, modeste artisan, vivait là, à l'emplacement de l'actuelle mosquée. Un jour, il implore le ciel de lui apporter la richesse et promet de faire ériger un lieu de prière dans son pauvre quartier qui n'en dispose pas.


Dans un rêve, quelques nuits plus tard, un homme dont le visage porte une barbe blanche lui apparaît et dit : "Ne cherche pas la fortune ici mais va plutôt à Bagdad. Sur la place de la ville, il y a une cour près du pont. Une vigne grimpe sur le tronc d'un dattier qui s'y trouve, mange des dattes et du raisin et la chance te sourira."

 

               avril 2009 065 copy

                                       Un mirhab en faïence d'İznik

  

Ce songe, auquel il n'attache pas d'importance au départ, se renouvelle à trois reprises et finalement il réfléchit : "Ce rêve étrange doit cacher quelque chose. Allons à Bagdad pour voir ce qu'il advient..." İbrahim se met en route, avec sa besace sur l'épaule.

 

Après des jours et des nuits de voyage, il arrive sur place, trouve l'endroit décrit dans son rêve, mange dattes et raisins et finit par s'assoupir, épuisé par cette longue route. A nouveau, l'homme à la barbe blanche apparaît et lui demande : "Que fais-tu là, İbrahim Ağa ?"

 

Ce dernier lui répond : "J'ai écouté ce que vous m'avez dit et j'attends que la chance me sourit !":

La discussion se poursuit :

- Tu es bien naïf ! Est-ce qu'on entreprend un si long voyage juste pour un rêve ?

- Mais j'ai fait trois fois le même rêve ! 

- Et alors ! Moi aussi, j'ai rêvé trois fois que j’allais à Istanbul !

- Ah bon ? Et qu'avez-vous rêvé d'autre ?- Que je devais trouver la maison d’İbrahim Ağa et l’acheter car un trésor se trouvait dans sa cave. Mais est-ce que je suis allé si loin pour autant  ?"

 

   avril 2009 077 copy

                                   Heureux mariage du bois et de la faïence


İbrahim Ağa ouvre alors les yeux et ne voit personne, mais il se souvient de ce fameux trésor dans sa cave ! Il reprend le chemin inverse pour rentrer au plus vite chez lui.


Arrivé à Istanbul, il veut s'en assurer et commence aussitôt à fouiller sa cave. Au premier coup de pelle, il bute contre quelque chose de dur… qui s'avère être... un coffre dans lequel il découvre… des centaines de pièces d’or ! Il referme le couvercle, s'assied dessus et réfléchit, non pas à la façon de tenir sa promesse, mais de garder le secret de sa découverte.

 

Il est persuadé que s'il le déterre, sa femme le verra et alertera tout le quartier, et qu'il sera alors obligé d'en distribuer une bonne part... ce qui l'empêchera de tenir sa promesse. 

 

   avril 2009 063 copy


Il décide de tester la discrétion de son épouse et le lendemain matin, au réveil, se tord de douleur en geignant avant d'exprimer son soulagement par un long soupir... avant de montrer à sa tendre moitié un oeuf : "Femme, regarde cet oeuf que je viens de pondre, c'est lui qui est à l'origine de mes maux, mais surtout ne dis rien à personne !"

 

Quelques heures plus tard, le quartier est déjà au courant de cet événement étonnant... İbrahim Ağa avait raison de douter de la retenue de sa femme. Finalement, il fait appel aux architectes dans le plus grand secret et emploie toutes ses pièces d'or pour la construction de cette mosquée.

 

  avril 2009 070 copy

 

Au départ, celle-ci est utilisée comme tekke - couvent - par l'ordre soufi Halveti. Une école coranique y est ajoutée, de même que deux sebil - fontaine publique édifiée par des personnes charitables -. L'une d'entre elles, en ruines à ce jour, se trouve près des tombes d'İbrahim Paşa, mort en 1594 après avoir prié deux ans dans ces lieux qui portent son nom, et de son fils Halil Çavus dans le cimetière situé à l'arrière.


Après l'adjonction d'une autre fontaine en 1819 par un certain Derviş Paşa, le sultan Mahmut II fait entreprendre une restauration complète des lieux en 1830-31.

 

Suite à l'interdiction des confréries soufies ordonnée en 1925, le tekke va devenir une mosquée. La réalisation de la voie de contournement E5 dans les années 50 va l'isoler considérablement.

                      

  avril 2009 068 copy

 

Après une remise en état partielle par la Direction des Affaires Religieuses en 1985, elle retrouvera toute sa splendeur au printemps 2008 suite à la dernière restauration entreprise cette fois-ci par la mairie d'Istanbul après une période d'abandon qui a failli être fatale à ce petit bijou.

 

Une structure en pierre taillée alternée avec des rangées de briques, un minaret unique, font que l'aspect extérieur ne laisse augurer de la beauté qui attend le visiteur ayant franchi la porte... 

 

  avril 2009 098 copy

                                              Takkeci İbrahim Ağa camii

 

Un double portique en bois peint donne sur la salle de prière où faïences d'İznik et bois se marient harmonieusement.

 

Le dôme de 5,5 mètres de diamètre, tout en bois, est décoré sur le pourtour d'ornements dorés et dissimulé par un toit extérieur à pans inclinés. Deux seuls autres exemples de ce type de dôme existent à Istanbul, dans le yalı Amcazade Hüseyin sur les rives du Bosphore et dans les kiosques jumeaux du harem du palais de Topkapı.

 

  avril 2009 079 copy

                                 Le dôme de la mosquée Takkeci İbrahim Ağa

 

Vingt-huit fenêtres placées sur deux niveaux assurent l'éclairage naturel de la mosquée. Certaines, à vantaux, du niveau inférieur supportent des inscriptions coraniques peintes en couleur or sur fond noir. D'autres, en partie supérieure, comportent des éléments de verre en couleur apportant une touche de gaieté.

 

Un superbe balcon en bois repose sur des piliers composés de la même structure, revêtus de délicates peintures, flanque une partie du mur nord-ouest de la salle de prière. Les décorations sont des exemples rares de la peinture sur bois de l'époque, qu'on peut retrouver dans la mosquée Ali Paşa Kılıç à Tophane.

 

             avril 2009 095 copy

 

La mosquée Takkeci İbrahim Ağa abrite également de superbes murs ainsi qu'un mihrab en faïence d'İznik à prédominance bleue. Des compositions florales y sont représentées agrémentées d'oeillets et de fleurs de lotus entre autres.

 

  avril 2009 087 copy

 

Avant d'aller la visiter, pensez à noter les heures de prière car elle n'est ouverte qu'à ces moments-là, ce serait dommage de se retrouver devant porte close.

 


 

http://www.powered.com/ 28/08/2014 14:04

Most of the churches in France have small hidden tunnels inside them. Since the kings build most of these churches, they used it for hiding the valuable objects inside the church. They are very stronger and can resist huge attacks.

Entre deux rives 22/01/2011 22:05


Bonjour Nathalie,
En mars 2009 tu avais laissé un commentaire sur mon blog au sujet de cette mosquée qui me fascine depuis longtemps. Tu l'as finalement découverte et as visiblement trouvé le moyen d'obtenir
l'autorisation de photographier l'intérieur de cette petite merveille. Belles photos qui contribueront sans doute a inciter les plus curieux a sortir des sentiers battus pour lui consacrer une
visite.


Nat 23/01/2011 07:31



Merhaba, en fait j'ai finalement visité cette très jolie mosquée en avril 2009, peu après t'avoir contactée. Je pense y retourner sous peu pour faire encore une série de photos plus "pointues"
encore que celles de l'époque. Elle mérite vraiment d'être visitée par les plus curieux.



CASTETS 20/01/2011 17:52


Alors que j'avais inscrit cette Mosquée pour mes prochaines visites en avril, voilà que je la retrouve sous votre plume ! En effet, je l'avais découverte grâce à l'excellent site de Patricia KAUR.
Nul doute à présent qu'il ne me faut pas la manquer ...


Nat 20/01/2011 18:50



Je partage votre avis...



Langlais Christian 19/01/2011 22:48


Merci Nathalie de sortir de l'anonymat ce bijou que j'ai visité maintes fois depuis 1975. Lors de mon dernier passage, en 2009, j'ai constaté que la restauration a modifié la forme de la toiture et
de la galerie extérieure ( réduite à la façade d'entrée ). Dommage que l'élargissement de la voie rapide ait diminué la grandeur de la cour et aussi brisé la quiétude du lieu à cause du bruit
incessant de la circulation. Lors d'une autre visite, en 1998, j'ai craint qu'elle ne fût détruite car tous les bâtiments environnants étaient en démolition ! ( Ancienne gare routière, magasins )
Inch Allah, il n'en était rien !
Il va falloir que je partage aussi mes photos sur ma page Facebook, en particulier les faënces dont certaines représentent la fameuse treille de la légende.


Nat 20/01/2011 06:02



Je viens d'ajouter les photos disparues hier soir et remis le texte en place, en particulier à la fin de l'article. Ce serait intéresant de pouvoir disposer de photos avant travaux, tant
intérieures qu'extérieures pour comparer et voir quelles modifications ont été apportées, cela donne parfois des surprises... Il semblerait que certaines faïences évoquent la treille de vigne de
la légende mais j'ai beau regarder sur mes photos, prises rapidement car la mosquée a refermé ses portes rapidement après la prière, je ne la trouve pas...



Hervé 19/01/2011 18:29


Bien belle histoire que celle de cet homme sa mosquée.
Comme quoi il ne faut pas forcément chercher "son" trésor loin de chez soit ("kısmet" disais-tu) !


Nat 19/01/2011 20:06



On oublie bien trop souvent de regarder juste autour de soi, dans un environnement proche... alors qu'il y a tant à découvrir...



philae 19/01/2011 17:36


superbe en effet
je n'ai passé qu'une journée à istanbul et le peu que j'ai découvert m'a ébloui
j'espère pouvoir y retourner un jour un peu plus longtemps
et découvrir aussi la capadoce


Nat 19/01/2011 20:05



Une journée ? C'est juste une mini-mise en bouche !



didier 19/01/2011 16:58


Encore une petite merveille que tu nous fait découvrir mais j'ai faire une recherche pour la trouver sur une carte !


Nat 19/01/2011 20:05



Tu la trouves sur Google maps facilement



chantal 19/01/2011 13:55


merci pour cette jolie mosquée à ajouter à la liste des choses à découvrir quand je viendrai ENFIN !!


Nat 19/01/2011 20:04



Va falloir rester un moment pour tout voir...



M&M 19/01/2011 12:51


Quel bijou nous fais-tu encore découvrir là !!!! Merci et visite prévue pour notre prochain voyage....


Nat 19/01/2011 20:04



J'aurais parié... et j'aurais gagné ! Je vous expliquerai comment y accéder facilement.



Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog