Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 17 ans.

Du bretzel au simit

François Hollande en visite officielle à Istanbul

22 ans après François Mitterrand, dernier Chef d'Etat français à s'être rendu en visite officielle en Turquie, c'était au tour de François Hollande, Président de la République Française, de passer deux jours en Turquie dans le cadre de sa visite qui a débuté à Ankara pour se terminer par Istanbul.  

              
                           2014 9394 copy

                                  François Hollande en visite officielle en Turquie

Hier matin, il s'est rendu à l'Université de Galatasaray, institution francophone qui symbolise l'amitié franco-turque comme l'a rappelé le Président lors de son allocution devant le parterre d'enseignants, diplomates, intellectuels et étudiants venus l'écouter.

   2014 20140128 110054 (2) copy     Allocution de François Hollande à l'Université de Galatasaray à Istanbul - photo Virgile Mangiavillano 

Après son intervention consacrée notamment à la jeunesse turque qualifiée par François Hollande "d'ardente, exigeante, dynamique", il a remis à la chanteuse Candan Erçetin les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres.

A 15 h 55, la voiture présidentielle remontait l'allée du Palais de France d'Istanbul pour déposer le Président devant l'entrée du prestigieux édifice où il était attendu par la communauté française d'Istanbul.  

Le Chef d'Etat a débuté son discours d'un quart d'heure en évoquant les relations franco-turques et la volonté réciproque des deux pays d'aller de l'avant. La délégation française venue en Turquie et composée de sept ministres, de parlementaires à la tête des groupes d'amitié franco-turque au Sénat et à l'Assemblée nationale, du député des Français de l'étranger, de chefs d'entreprise et d'intellectuels s'est voulue représentative de ce souhait.

                   2014-9306.JPG

                           François Hollande au Palais de France à Istanbul

Sur le processus d'intégration dans l'Union Européenne, François Hollande a confirmé que la Turquie est en Europe et qu'il ne faut pas avoir peur de la Turquie à qui, selon ses propres termes, il faut tendre la main. Il a annoncé aux autorités turques qu'après avoir débloqué un des chapitres de négociations, deux autres pourront être ouverts, l'un sur la séparation des pouvoirs et l'autre sur l'indépendance de la justice.  

Le Président s'est ensuite attardé sur les relations économiques, rappelant que la Turquie est la 17ème puissance économique mondiale avec une croissance qui a atteint 8 à 9 %, réduite depuis à 4 %, et dont les échanges ont été multipliés par trois les dix dernières années. Il a rappelé sa volonté de relancer les échanges commerciaux entre les deux pays mais pas seulement de vendre en Turquie mais aussi de voir investir les entreprises turques dans l'hexagone.

   2014 9318 copy

                                             François Hollande à Istanbul

La part de marché de la France en Turquie de 6 % il y a dix ans et qui a diminué de moitié doit être revue à la hausse. Des rencontres avec des chefs d'entreprise turcs et un forum économique prometteur dans les domaines de l'énergie nucléaire, le gaz, les énergies renouvelables, les transports, l'agroalimentaire et les nouvelles technologies ont eu lieu. Deux contrats pour la fourniture d'une centrale nucléaire et de satellites ont été signés hier entre les deux pays.

Des visites ministérielles vont avoir lieu ainsi que des multiplications d'échanges avec des délégations d'entreprises.

Le Président de la République a poursuivi son allocution en abordant un thème cher au coeur de la communauté française en Turquie, à savoir les établissements scolaires, le lycée Pierre Loti tout d'abord mais aussi les fameux "Saints", ces lycées prestigieux et réputés pour la qualité de leur enseignement en français tout comme le lycée et l'université de Galatasaray.

  2014 9343 copy

De gauche à droite, on reconnaît notamment Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement Productif, Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères, Gérard Larcher, Président du Conseil des Ministres, Muriel Domenach, Consule Générale de France à Istanbul et Laurent Billi, Ambassadeur de France en Turquie

Après avoir évoqué la francophonie qui porte la culture notamment à travers les Instituts Français chargés de la promouvoir ainsi que l'archéologie, grande tradition française à Istanbul et en Orient, François Hollande a bouclé son intervention en revenant sur les chiffres du chômage dans l'hexagone.

    2014 9408 copy                         François Hollande et Marie-Rose Koro de la section du PS d'Istanbul          

Il a ensuite consacré un large moment pour saluer et échanger de façon très chaleureuse avec les membres de la communauté française présents et s'est plié de bonne grâce aux innombrables poses photos souhaitées.

  2014 9551 copy
L'écrivain Gisèle Koseoğlu saluant le Président François Hollande sous l'oeil vigilant de Laurent Billi, Ambassadeur de France en Turquie

Pendant ce temps, la quarantaine de journalistes et photographes venus avec la délégation française a investi la salle à manger du Palais de France pour rédiger et préparer les articles à publier.

   2014 9553 copy

               Ambiance inhabituelle dans la salle à manger du Palais de France d'Istanbul

De François 1er, qui le premier a entrepris des relations diplomatiques fortes avec le sultan Soliman le Magnifique, à François Hollande en passant par François Mitterrand, il faut croire que ce prénom est prédestiné à servir les relations entre la France et la Turquie...

   2014 9562 copy-copie-1

                      Le Palais de France d'Istanbul retrouve petit à petit sa quiétude



 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article