Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Les pêcheurs du pont Atatürk à Istanbul


Les piétons d'Istanbul ont plus l'habitude d'emprunter le pont de Galata qui enjambe la Corne d'Or que son voisin reliant les quartiers d'Unkapanı à Şişhane.

Beaucoup de pêcheurs s'y pressent, passant des heures à amasser quelques fritures ou prises plus importantes.

                                     

Le va-et-vient continu des véhicules ne les gêne pas, semble-t-il, concentrés qu'ils sont à leur occupation favorite.

                      

Casquette ou bonnet font partie de la tenue de rigueur pour protéger du vent ou du soleil.

                      


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
ce que j'ai bien aimé près du pont Galata, ce sont les petites embarcations ou l'on vous prépare de délicieux sandwiches au poisson !
Répondre
N

J'ai consacré un article à l'une d'entre elles il y a quelques mois http://dubretzelausimit.over-blog.com/article-24725271.html


B
J'étais à Istanbul en mai 2004, ville magique et magnifique. Une ville où je suis sentie très à l'aise, où j'aimerais bien vivre.
Répondre
N

Moi aussi, je m'y sens très bien !


A
Ils sont bien sympathiques.
Répondre
N

Tout à fait d'accord.


C
c'est vrai que le nombre de pêcheurs est incroyable et spectaculaire
Répondre
N

Il faudrait que je songe un jour à les compter...