Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 18 ans.

Du bretzel au simit

Alıç en turc, azerole en français, un fruit méconnu

Au début du mois d'octobre, en me promenant dans le quartier d'Eminönü à Istanbul, je me suis arrêtée à la hauteur d'un marchand ambulant qui vendait des fruits peu communs, de petite taille et de couleur jaune, au goût un peu acidulé.

Son nom, alıç et sa provenance Malatya, dans le Sud-Est de la Turquie... Ce fruit m'intriguant, j'ai revêtu mon pardessus de détective pour en savoir plus !

 

                 2-novembre-2009_7352-copy.jpg

                        
C'est ainsi que je découvre l'azérolier, arbre fruitier originaire du bassin méditerranéen, pouvant atteindre jusqu'à 10 m de haut, et qui produit l'azerole, ce curieux fruit rouge ou jaune comportant trois petits noyaux, pas très appétissant à première vue.

 

   2-novembre-2009_7353-copy.jpg

            
On trouve l'azérolier en Italie et en Espagne, ainsi qu'en Syrie et ses fruits sont utilisés pour la confection de gelées et de confitures.

 

Les vertus médicinales de ce fruit ainsi que des fleurs de cette plante semblent nombreuses - régulation du système cardio-vasculaire, du rythme cardiaque notamment.

Un fruit à découvrir !




Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Au vue de la poto, je dirai que ceux-là ne sont pas très frais (??).


Répondre
N

Olabilir, je ne sais pas si ce fruit est très fragile mais ils avaient l'air effectivement un peu malmenés.


A

Salut,

Ce fruit est très présent aussi dans la région de Beysehir - Konya.
Après la cueillette, on en fait souvent du tursu avec. Et c'est très bon!


Répondre
N

Je ne suis pas venue à la bonne période pour les voir. Il faudra que je goûte en turşu quand j'en aurai l'occasion...


M

Il est vrai qu'ils ne se présentaient pas de la même manière, mais avec des feuilles sous forme d'un bouquet séché, la tête en bas.


Répondre
N

Ce serait bien de disposer d'une photo pour essayer d'identifier le fruit dont tu parles.


M

Contente de l'info, j'ai vu ces fruit samedi au bazar.


Répondre
N


Je ne suis pas certaine que ce soit les mêmes que tu as vu car la saison de production est terminée...



M

Un fruit à découvrir car je n'en ai encore jamais entendu parler. Même les pommettes ne me disent rien.
J'avais aussi d'abord fait une association avec les nèfles (à cause des trois noyaux), mais réflection faite, les nèfles apparaissent sur les marchés au début de l'été. Avec les abricots pour faire
de l'excellente confiture!!! Il va falloir que j'aille barboter quelques pots dans les étagères de ma mère!


Répondre
N

De nombreux lecteurs pensaient en effet que ce sont des nèfles, mais hormis l'apparence physique extérieure, beaucoup de choses les différencient...


C

Ce fruit est une découverte pour moi et je vois en faisant des recherches qu'il est connu dans le sud de la France sous le nom de pommette et que nombre de recettes existe !!


Répondre
N

Cela ne me surprend pas qu'il soit connu dans le sud de l'hexagone, vu que l'arbre est méditerranéen.


E

jamais entendu parler
par contre ,je connais le simit au sésame
et le bretzel en bonne alsacienne
bonne soirée
éva


Répondre
N

Le sésame du simit et les grains de sel du bretzel, je connais bien aussi !


R

C'est vrais que ce fruit ressemble au néflier , en tout cas si l'on eut en faire de la confiture c'est bien hummmmmmmmmmm.


Répondre
N

Je n'en ai pas goûté à ce jour, mais si l'occasion se présente, je n'y manquerai pas...


L

Ce sont des nèfles ???


Répondre
N


Non, même s'ils ressemblent énormément au fruit du néflier...