Du bretzel au simit

Du bretzel au simit

Faire connaître la Turquie et ses habitants avec les yeux d'une alsacienne qui y vit depuis 14 ans

Une belle demeure en bois en moins dans le paysage d'Istanbul

Si, par le passé, Istanbul a connu des incendies ravageurs réduisant en fumée d'innombrables maisons en bois, il arrive encore de temps en temps que le feu emporte avec lui un bout de l'âme de la ville.

 

                20-aout-2011 2812 copy

                       Il était une fois une belle demeure en bois istanbouliote...


Combien de fois ai-je regardé cette impressionnante bâtisse érigée sur trois étages dépassant derrière la barrière qui la séparait de l'avenue reliant la place de Taksim au pont Atatürk ?

 

                IMGP0609 copy

                         ... qui survivait dans le quartier de Şişhane à Beyoğlu

 

A quelques reprises, lorsque j'étais à pied, je me suis arrêtée, admirant les restes de sa beauté passée, sans aucun doute somptueuse.

 

  20-aout-2011 2803 copy

                          Les traces visibles de son élégance d'autrefois


Lorgnant derrière les subtils encadrements de fenêtre, je voyais de ci, de là, les traces d'un magnifique plafond ou celles des murs aujourd'hui défraîchis.

 

  20-aout-2011 2807 copy


Chaque fois, je me disais qu'il fallait revenir pour l'immortaliser en entier, sous toutes les coutures, avant qu'un jour elle ne disparaisse mais elle ne m'a pas attendue.

 

  20-aout-2011 9440 copy

         C'est là, derrière la place occupée par le premier taxi, qu'on la voyait...


Depuis une vingtaine d'années environ, plus personne ne l'habitait et elle dépérissait, petit à petit, au fil du temps, comme une fleur qu'on oublie d'arroser.

 

            20-aout-2011 2805 copy


C'est finalement le 13 septembre 2011 qu'elle a rendu son dernier souffle, emportée en une heure par les flammes qui ont eu raison d'elle.

 

  20-aout-2011 9362 copy

                Ce qu'il reste aujourd'hui avant que les restes ne soient évacués...


Dans l'avenue Evliya Çelebi, en fin de matinée, la panique s'empare  un moment de cette voie de passage toujours très fréquentée jusqu'à ce que le feu soit circonscrit par les pompiers venus en nombre des casernes de Beyoğlu, Şişli et Fatih.

 

Cette vidéo visible sur le site "haber.video.mynet.com" permet de mesurer l'ampleur du sinistre.

 

                20-aout-2011 2806 copy

                 L'imposante bâtisse faisait de l'ombre à la fontaine ottomane voisine

 

Les plantes grimpantes ne l'habilleront plus délicatement comme elle l'ont fait jusqu'à ses dernières minutes de vie.

 

             IMGP0602 copy

 

Sur les restes calcinés de son imposante façade d'antan, la plaque indique encore "Yasmak sıyıran Caddesi" l'ancien nom de l'avenue.

 

             20-aout-2011 9418 copy


Quelques décombres reposent sur le toit de la fontaine ottomane adjacente.

 

              20-aout-2011 9397 copy


Dans la ruelle qui permet d'accéder à la façade latérale, la plaque de rue est aussi visible et devant le bout de mur qui tient encore en place, une malle semble attendre son propriétaire pour lui livrer peut-être ses derniers secrets.

 

              20-aout-2011 9424 copy


Les chats du quartier ont élu domicile là et jouent aux équilibristes au milieu des planches et poutres vêtues d'un linceul noir.

 

  20-aout-2011 9415 copy


Le propriétaire serait un armateur vivant à l'étranger qui peut-être n'a pas eu envie de préserver cette demeure historique du quartier de Şişhane en lui offrant une cure de jouvence que j'espérais secrètement pour elle.

 

   IMGP0606 copy

 

Elle l'aurait bien mérité mais la vie en a décidé autrement.

 

D'ici quelques jours ou quelques semaines, la place où elle aura vécu si longtemps aura été débarrassée de son cadavre calciné et il ne restera plus que les souvenirs et les photos...

 


 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chantal 06/10/2011 09:13


quel dommage!


castets 03/10/2011 09:31


Espérons que cet incendie ne soit pas le fait de la main de l'hommme ....


Nat 03/10/2011 16:25



Dieu seul le sait...



Martine 29/09/2011 13:02


Cet armateur ne méritait pas de posséder un tel trésor...Merci de l'avoir immortalisé...n'avez-vous pas eu l'envie d'ouvrir cette malle ?


Nat 29/09/2011 19:33



Etonnement non, je plus attirée par les portes qui ne demandent qu'à être ouvertes...



acline 27/09/2011 16:20


Triste fin pour une si belle demeure;bien sûr il aurait fallu la restaurer et lui donner une nouvelle vie mais il faut en avoir envie et les moyens.
En France aussi nous avons laissé à l'abandon des témoignages du passé et heureusement que des associations les prennent en charge sinon beaucoup auraient disparu quant au patrimoine turc il est si
riche difficile de tout conserver sans moyens financiers
grâce à ces photos,la maison près de la fontaine vivra encore un peu


Nat 28/09/2011 08:07



On ne peut malheureusement pas tout restaurer et sauver c'est certain...



Jülide 27/09/2011 10:10


Ce weekend à Moda avec mon association Lokomotif on a organisé un festival, la 4ème édition de "Burunda Sanat Festivali". Il s'agissait cette année de répertorier des maisons appartenant au
patrimoine historique du quartier de Moda à Kadıköy sur la rive asiatique. On a préparé un plan qu'on a donné aux visiteurs, et, devant les bâtiments nous avons mis des panneaux pour expliquer
(lorsqu'on l'a trouvée) l'histoire des bâtiments ainsi que des photos. Beaucoup d'entre eux tombent en ruine. Tout spécialement devant certains bâtiments en ruine, et pour attirer l'attention sur
le sort de ces maisons, on a organisé des concerts et spectacles. J'ai ce matin tout de suite été intéressée par cet article publié sur votre blog. Heureusement il y a des personnes nostalgiques
qui aiment rêver devant ces vielles demeures, penser aux vies qui se sont succédées à l'intérieur et croire en une restauration possible... A Moda j'ai retrouvé parmis des anciens habitants des
photos des maisons qui étaient sur le parcours datant de la fin des années 80. Certaines d'entre elles à ce moment étaient encore très belles et aujourd'hui s'effondrent devant nous... Le festival
se termine, mais, sur notre site internet les curieux peuvent trouver l'histoire (en turc) des bâtiments et même si les panneaux ne sont plus en place, projeter une balade à Moda à l'aide de notre
plan en ligne... www.lokomotif-art.com
A bientôt, Jülide


Nat 27/09/2011 10:14



J'ai effectivement reçu votre invitation mais n'ai pu venir à ce festival bien intéressant au demeurant et à l'initiative particulièrement utile à mes yeux. J'irai voir sur votre site les
informations figurant sur votre plan en ligne.



Catherine 26/09/2011 22:46


Tant qu'il y avait de la vie il y avait de l'espoir. Dorénavant, il restera le souvenir et quelques photos.
Merci Nathalie, pour ce bel article nostalgique


Nat 27/09/2011 07:31



Un brin nostalgique en effet...



FANNY 26/09/2011 20:36


Oh oh oh oh..........
Dommage :-(
FANNY.


Nat 27/09/2011 07:32



Comme tu dis...



M&M 26/09/2011 17:20


Heureusement que tu avais eu la présence d'esprit de la photographier avant. Ainsi elle n'est pas tout à fait "morte"...


Nat 26/09/2011 20:07



Je regrette juste de n'avoir pas de photos de l'immeuble en entier...



Ben Mami 26/09/2011 17:06


je pense que l'incendie était délibéré !


Gaëlle 26/09/2011 16:48


Quelle tristesse de voir disparaître cette belle maison, qui aurait été magnifique une fois restaurée! Quelle dommage que le propriétaire ou la municipalité n'ait pas voulu s'en charger. Je me
demande aussi si ce feu "accidentel" n'arrangerait pas certaines personnes dans la mesure où désormais la place est libre pour bâtir du neuf!


Nat 26/09/2011 20:07



La municipalité ne peut pas restaurer une propriété qui ne lui appartient pas et si le fameux propriétaire habite bien à l'étranger, ce n'est pas si simple non plus...